Direct Energie veut acquérir la société biterroise Quadran pour 303 millions d’euros

Par |

Le prix d'acquisition ressortant des termes de l'exclusivité est de l'ordre de 303 millions d'euros. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin d'année 2017, sous réserve de l'obtention des approbations réglementaires nécessaires.

La société Quadran, basée à Béziers, est l’un des premiers producteurs indépendants d’énergies renouvelables français. Quadran est aussi l’un des principaux producteurs d’énergies renouvelables en France installé en région Occitanie. L’opérateur intégré est présent sur près de 200 points de production, répartis sur l’ensemble du territoire français métropolitain et outre-mer. L’entreprise développe, construit et exploite des centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables (éolien, solaire, hydraulique, biogaz).

Dans le cadre du développement de Direct Energie, ce projet d’acquisition est stratégique pour le groupe. Le troisième acteur français de l’électricité et du gaz annonce être entré en négociations exclusives. L’objet est l’acquisition auprès de Lucia Holding de 100% des titres de Quadran. Cette opération porterait sur un périmètre intégrant les activités éoliennes terrestres, solaires, hydrauliques et biogaz en France de Quadran. Grâce à cette acquisition, Direct Energie confirmerait sa position d’acteur global intégré. Il disposera d’un mix de production diversifié et d’une position stratégique dans la fourniture.

Un EBITDA de plus de 100 M€ en 2019

Au 31 décembre 2016, le périmètre visé par le projet d’acquisition disposait d’un parc d’une puissance brute globale de l’ordre de 363 MW (243 MW nets rapportés au taux détention). De janvier 2017 à fin 2018 Quadran prévoit de mettre en service près de 450 MW supplémentaires. Principalement en éolien (environ deux tiers) et en photovoltaïque (environ un tiers), pour un investissement estimé à 530 M€. Cet investissement porterait la puissance installée à plus de 800 MW bruts. Ce programme est très avancé, la société Quadran ayant déjà mis en service plus de 80 MW supplémentaires depuis le 1er janvier 2017.

La société biterroise dispose également d’importantes perspectives de développement, notamment grâce à un portefeuille de projets à différents stades de maturité représentant environ 2.000 MW. Dans ce contexte, le périmètre visé par le projet d’acquisition portait une dette financière nette de près de 265 M€ au 31 décembre 2016. Il devrait générer un EBITDA de plus de 40 M€ en 2017, de plus de 60 M€ en 2018 et de plus de 100 M€ en 2019.

Un projet d’acquisition stratégique

Suite aux récentes acquisitions de deux centrales à gaz d’une puissance combinée d’environ 800 MW, le groupe Direct Energie poursuit ainsi sa stratégie d’intégration verticale, conformément à son objectif de disposer à moyen terme d’un mix de production diversifié. Il sera cohérent avec les objectifs fixés par la France en matière de transition énergétique. Le rapprochement avec Quadran constituerait une étape majeure qui permettrait au groupe d’accroître sa capacité de production. Cela doit lui permettre également de sécuriser ses futures marges dans un contexte de croissance commerciale très soutenue.

Les contours de la transaction envisagée

Le prix d’acquisition ressortant des termes de l’exclusivité pour le périmètre considéré à la date de réalisation est de l’ordre de 303 millions d’euros. Ce montant est assorti d’un mécanisme de complément de prix. Il est d’un montant maximum de 113 millions d’euros payable principalement en fonction du rythme de mise en service des nombreux projets en cours de construction par Quadran, d’ici à mi-2019. Le complément de prix pourrait être payé à hauteur de 75 M€ maximum par l’émission, immédiatement, et à terme, de nouvelles actions Direct Energie. Ceci à un cours égal à la moyenne pondérée du cours durant les vingt jours de Bourse précédant la présente annonce, soit 49,205 euros par action.

Pour financer cette opération, Direct Energie a déjà sécurisé un ensemble de facilités souscrites de manière ferme par BNP Paribas. Elles doivent permettre de financer l’ensemble de ses engagements. Le groupe envisage de réaliser une augmentation de capital d’un montant d’environ 100 M€, dont les modalités seront définies ultérieurement. L’opération devrait être finalisée d’ici à la fin d’année 2017 sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires nécessaires, notamment auprès de l’Autorité de la Concurrence au titre de la notification des opérations de concentration. Elle reste soumise au processus de consultation des instances représentatives du personnel.

Direct Energie est conseillé pour cette acquisition par Messiers Maris & Associés et BNP Paribas. Direct Energie organise, le 21 juin, une réunion pour les analystes et investisseurs à 10h00 (CET) dans ses locaux, 2 bis rue Louis-Armand, à Paris. Xavier Caïtucoli est le président-directeur général de Direct Energie

Sources : L’hebdo de l’energie solaire Tecsol André Joffre et Direct Energie

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.