Ecomnews lance son site dédié à l’Afrique en décembre

Par |
© HJE 2019, D. Croci

La plateforme d’actualité économique qui couvre le sud de la France, la Méditerranée et le continent africain lancera à la fin de l’année son nouveau site Internet dédié à l’Afrique. Ecomnews, qui totalise 2,3 millions de lectures d’informations, ambitionne de devenir un acteur majeur de l’information économique sur la verticale Europe du Sud – Afrique.

Lire aussi notre portrait : Denys Bédarride, du Journal de l’Emploi à Ecomnews Afrique

 

Ecomnews a été créé le 17 février 2015. Le média pure player de l’information économique, hébergé par le BIC de Montpellier, est né de l’idée d’un professionnel de l’information, Denys Bédarride, et d’une équipe motivée spécialisée dans la mise en ligne de contenus et les réseaux sociaux. La plateforme propose, via deux univers dédiés (bientôt trois), l’actualité économique des décideurs, des entreprises, des collectivités et des régions du sud de la France et des pays de la Méditerranée et d’Afrique. Ecomnews.com et EcomnewsMed.com seront bientôt complétés par un site dédié à l’Afrique.

«L’idée n’est pas de devenir un spécialiste d’un pays, mais d’être un lien entre les flux d’informations et des échanges économiques» explique le fondateur du média. La plateforme Ecomnews cumule 2,3 millions de lectures d’informations par mois, EcomnewsMed 2,5 millions et 890 000 pour sa rubrique Afrique. D’où l’idée de segmenter cette partie rédactionnelle pour en faire un média à part entière. «Chaque info publiée sur le site se viralise à l’intérieur des réseaux sociaux, et le contenu est adapté pour chaque réseau» précise son fondateur.

Ecomnews a également développé un pôle vidéo. L’Algérie sera un grand pays 1 450 vidéos sont en ligne. Certaines font de beaux succès d’audience, comme le docu-interview «L’Algérie sera un grand pays», réalisé par l’équipe et qui dépasse les 352 000 vues, ou encore l’interview de rentrée de Luc Ferry, «même si certaines vidéos ne dépassent pas quelques centaines de clics», relativise Denys Bédarride. Une interview de l’économiste Daniel Cohen est en préparation.

Le succès d’EcomnewsMed confirme la nécessité de ces échanges informationnels mais interroge Denys Bédarride : «Notre site dédié aux pays de la Méditerranée reçoit seulement 8% de visiteurs français pour 92 % d’internationaux ! Ce manque d’engouement de nos entrepreneurs m’étonne, tant le développement de ces pays à fort potentiel s’annonce important dans les années à venir».

La plateforme va lancer en décembre un site dédié à l’Afrique ; son troisième, donc. La rubriquechronique installée sur la plateforme EcomnewsMed sera ainsi tout prochainement un média à part entière. Il s’appuiera sur l’équipe installée à Montpellier, un correspondant Afrique et l’aide d’une agence spécialisée dans la captation numérique digitale, une start-up finlandaise (ezylinsight, Helsinki) qui sélectionne du contenu spécifique en fonction des attentes et des critères de sélection de la plateforme Ecomnews.

Un réseau de «commandos». « Notre force est d’être né en même temps à Montpellier et dans les grandes villes du sud de la France, et de disposer d’une équipe aux origines différentes : Montpellier, Amiens, Lyon, Dakar, Paris, Marseille, Bordeaux ; une équipe agile qui travaille dans la réactivité comme un commando ; ce sont des professionnels qui savent manier l’information et le terrain », analyse le fondateur de la plateforme. Denys Bedarride souligne : « Etre intégré au BIC de Montpellier exige une grande rigueur professionnelle et technologique».

Ecomnews fait le choix de l’abonnement gratuit pour apporter l’information au plus grand nombre : «C’est notre audience que l’on vend». Le financement provient des institutions et collectivités partenaires en France et, depuis peu, à l’étranger (Maroc, Tunisie, Algérie…). Et si les résultats du média ne sont pas encore à l’équilibre (451 000€ de CA en 2019), «on s’en rapproche» confie Denys Bedarride. Il rappelle qu’Ecomnews compte moins de quatre années d’activité.

Référencé par Amazon. Certifiée CCPAP (agence de presse) pour une durée de trois ans pour Ecomnews et de cinq ans pour EcomnewsMed, cet agrément est une reconnaissance pour la plateforme qui lui permet notamment d’échanger avec les organismes étrangers et le réseau des ambassades. Depuis sa création, le média investit beaucoup en R&D, ce qui lui a permis tout récemment d’être référencé par Amazon ! «Nous sommes compatible avec l’assistant personnel Alexa. Les titres publiés en ligne peuvent être lus par simple commande vocale» annonce Denys Bédarride. Une première étape, car si le contenu des articles n’est pas encore accessible en lecture audio via Alexa, ce référencement augure les perspectives d’évolution du média vers une intégration aux nouveaux canaux de diffusion de l’information.

Recrutement et levée de fonds. Le développement de l’audience implique une évolution des effectifs à moyen terme. «Nous recrutons un commercial pour notre développement méditerranéen et, parallèlement, nous préparons une nouvelle levée de fonds pour 2020. Notre volonté est d’aller vers un média international pour accompagner le développement économique entre l’Europe et le continent africain. Nous devons continuer à développer l’audience, fédérer les 3 parties Europe, Med, Afrique et développer notre technologie, notamment vers les assistants vocaux.»

Pour autant, quel sera l’avenir des médias d’information ? «Les gens s’intéressent à la vraie information. L’exemple des télé d’info en continu – le meilleur de l’info rapide, mais la pire de l’info commerciale avec perte de crédibilité – renvoie au côté expert des journalistes, qui captent, sélectionnent, traitent l’info vérifiée et font passer le message : ‘ On a fait ça pour vous !» soutient Denys Bedarride.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité