La conjoncture économique régionale en août par la Banque de France

Par |
occitanie-etude-aout-banque-de-france-conjoncture-economique-enquete

La conjoncture en Occitanie analysée par la Banque de France révèle un mois d’août assez dynamique avant une accélération plus franche à la rentrée.

La conjoncture en Occitanie

Selon l’étude de la Banque de France, la production industrielle a peu évolué. Les carnets de commandes ont, dans l’ensemble, une bonne consistance et les prévisions restent raisonnablement optimistes.  Les courants d’affaires des services marchands se sont stabilisés, la reprise devrait être assez franche dès le mois de septembre. Les effectifs seraient renforcés.

L’indicateur du climat des affaires de l’industrie en Occitanie s’est contracté (103 contre 104), alors qu’il progresse au niveau national (103 contre 101).

 


Les tendances par secteur (T2-2018)

• La croissance de l’activité dans le BTP a été moins importante qu’au cours du 1er trimestre. Les carnets de commandes sont bien étoffés et les effectifs ont encore été renforcés. Les prévisions restent raisonnablement optimistes pour les prochains mois.

• L’activité industrielle a légèrement progressé, la rentrée devrait être plus animée même si dans l’ensemble l’augmentation d’activité devrait être moins forte qu’au premier semestre. Les effectifs salariés ont peu évolué ; le recours à l’intérim a permis de maintenir la force de production.

• Dans le secteur de la fabrication de denrées alimentaires et de boissons, les volumes produits globaux ont quelque peu reculé en raison d’évolutions défavorables dans l’industrie de la viande et dans celle du lait. Les commandes reçues continuent de progresser grâce à leur composante interne. 

• Pour les équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines, les productions globales ont nettement progressé, évolution observée dans l’ensemble des branches.

• Matériels de transport :  légère augmentation de la production masque des disparités entre secteurs. Les carnets sont correctement garnis. Les prévisions font état d’une activité globalement plus soutenue sur les prochains mois.

• Autres produits industriels 1 , la production et les commandes se sont stabilisées sur leur niveau de juillet. Les carnets donnent toujours une bonne visibilité. Les stocks de produits finis sont jugés conformes aux besoins et les effectifs n’ont pas évolué mais le recours à l’intérim a fléchi. L’activité devrait augmenter dès septembre et aurait des répercussions positives sur l’emploi. 

• Et pour finir, les Services marchands dont l’activité est restée stable, comme en en juillet. Les prix sont inchangés, es effectifs n’évoluent pas. Les prévisions tablent sur un net accroissement des courants d’affaires. 


Sources

Banque de France Succursale de Toulouse
4 rue Deville – CS 90103
31001 TOULOUSE CEDEX 6

Enquête complète disponible sur ce lien


1 – Textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie 


À lire également

La conjoncture fin 2017

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité