L’activité progresse en Occitanie en janvier 2018, selon la Banque de France

Par |
comptes

La Banque de France a publié son analyse de la conjoncture en Occitanie pour janvier 2018. La production industrielle a redémarré en ce début d’année. Les commandes ont progressé. Une croissance plus forte est annoncée pour les prochains mois ; elle s’accompagnera de nouveaux recrutements. Les services marchands ont enregistré une légère augmentation de leurs courants d’affaires. La demande devrait être encore soutenue. Activité et effectifs progresseraient.

Dans l’industrie, la production a légèrement progressé. De nouveaux recrutements sont intervenus. L’activité devrait accélérer au cours des prochaines semaines.

En ce qui concerne la fabrication de denrées alimentaires et de boissons, corrigée des effets de saisonnalité, la production des industries de l’agroalimentaire a progressé en janvier sous l’effet d’une bonne dynamique de l’ensemble de ses composantes. Le taux d’utilisation des capacités de production s’est apprécié en conséquence. Les livraisons ont également accéléré au mois de janvier. Les carnets de commandes se sont étoffés, tant dans leur composante domestique qu’étrangère. Les effectifs ont continué à se renforcer légèrement. Les prévisions d’activité pour les prochaines semaines restent bien orientées.

La production est repartie à la hausse dans le secteur des équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines. La demande est également apparue mieux orientée que précédemment sur les différents marchés. Les carnets se sont bien renouvelés et sont jugés supérieurs aux attentes. L’activité devrait conserver une bonne tenue au cours des semaines à venir.

La production des matériels de transport a légèrement repris, mais les contributions sectorielles ont été inégales. Les carnets de commandes se sont consolidés. Les volumes d’activité devraient être plus soutenus et s’accompagner de nouveaux recrutements.

Pour les autres produits industriels (textile, habillement, cuir et chaussure – industrie chimique – produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – métallurgie et produits métalliques – bois, papier et imprimerie), l’activité a été bien orientée en janvier et s’est inscrite en hausse dans la quasi-totalité des branches du secteur. La demande a bénéficié de la bonne tenue du marché domestique et des marchés extérieurs. Les carnets de commandes se sont renforcés et sont jugés supérieurs aux attentes. Les stocks sont restés bien maîtrisés. Des revalorisations tarifaires ont été réalisées et les prévisions sont confiantes.

L’activité des services marchands a progressé en janvier dans un contexte de demande favorable. Les prix ont été globalement stables en dépit de pressions à la baisse dans certains sous-secteurs fortement concurrentiels. Les effectifs se sont inscrits en légère hausse en dépit de difficultés ponctuelles concernant le recrutement dans certaines activités. Les prévisions pour les prochaines semaines sont bien orientées.

L’activité du bâtiment et ses travaux publics (BTP) s’est développée au cours du 4e trimestre 2017. L’emploi a bénéficié de la bonne orientation sectorielle, mais certains métiers restent en tension. Les prévisions sont optimistes pour les prochains mois. La perception de la conjoncture est différente d’un département à l’autre, et selon la taille des entreprises. Dans le bâtiment, pour le gros œuvre, les départements de la Haute-Garonne, de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales restent les plus actifs.

 

Source : Banque de France

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.