Le e-commerce s’implante dans les habitudes des Français

Par |

Alors que la consommation des ménages ralentit, le e-commerce affiche une croissance à deux chiffres au deuxième trimestre 2018, d’après la Fevad. Le téléphone mobile s’impose, pour des achats qui deviennent de plus en plus courants. Et le secteur de la mode pourrait nourrir la croissance de demain.

Les Français ont dépensé 22 milliards d’euros en ligne au deuxième trimestre 2018, soit 14,4 % de plus que l’an dernier à la même période. Ce sont les résultats du secteur du e-commerce, présentés par la Fevad – Fédération du e-commerce et de la vente à distance – le 10 septembre, dans le cadre du salon Paris Retail Week. En dépit du fléchissement de la consommation des ménages (- 0,1 % d’après l’Insee), ce trimestre poursuit donc la tendance du e-commerce du début de l’année et de la précédente. Sur le long terme, « cette croissance est vraiment repartie après une petite baisse en 2015. Cela correspond à l’arrivée des retailers », analyse Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. En témoignent les classements des sites de e-commerce, où se côtoient pure players, comme Amazon et AirBnb et acteurs venus de la distribution physique, tels Carrefour ou H&M. Par secteur, au deuxième trimestre, le B to C, en hausse de 7,5 % a connu une « croissance assez linéaire » par rapport au premier trimestre, note Marc Lolivier. Quant au B to B, « il a redémarré après des années un peu difficiles », poursuit-il. De fait, les ventes aux professionnels ont augmenté de 20 %. Reste le tourisme, dont la croissance a ralenti pour atteindre les 5 %. « Ce repli s’explique sans doute en partie par les grèves (…) mais cela n’a rien d’inquiétant. On reste sur une tendance très positive », commente Marc Lolivier. Globalement, la croissance du trimestre résulte de plusieurs évolutions des modes de consommation déjà largement initiées les dernières années comme l’accroissement de la part de marché des marketplaces et des ventes via le téléphone mobile. Au deuxième trimestre 2018, elles ont connu une croissance de 14 % de leur part de marché dans les grands sites : elles représentent à présent 32 % des ventes, contre 30 % en 2017. Partant,...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité