Conjoncture favorable pour l’autoentreprise

Par |

L’étude semestrielle de place, publiée par la Direction des Statistiques, des Etudes et de la Prévision de l’Acoss fin juillet, montre que l’autoentreprise occupe une part non négligeable dans la création d’entreprises en France, avec 1 072 000 affiliés au régime. Elle a enregistré une hausse des inscriptions de 7 % fin 2016.

En 2016, les immatriculations ont augmenté de 8,2 % et les radiations ont reculé de 4,9 %. D’où une stabilisation du régime. L’an passé, les autoentrepreneurs ont généré 8,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Soit environ 13 100 euros en moyenne par an chacun. Plus de 62,5 % des inscrits sont actifs.

Aquitaine, Pays de Loire et Île-de-France d’abord

Si ce phénomène touche l’ensemble de la France, l’Aquitaine, les Pays de Loire et l’Ile-de-France sont les régions motrices, alors que les autres marquent davantage le pas. D’abord réduit aux activités de commerce et de services, l’autoentrepreneuriat touche désormais les secteurs des transports, de l’immobilier, de l’hôtellerie-restauration, boostés par le passage au digital et l’ubérisation.

Source : www.evoportail.fr

 

A lire aussi sur ce site



 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité