BP Sud Innovation : accompagner l’écosystème montpelliérain de la nouvelle économie

Par |
Photo / HJE Daniel Croci

Face aux nouveaux concepts d'accueil d'entreprises innovantes développés par différents acteurs comme le Crédit Agricole Languedoc avec son "Village by CA", l'agence Sud Innovation de BP Sud entend jouer la complémentarité. Questions à Frédéric Planche, directeur de l’agence Sud Innovation à Montpellier.

Quel est l’objectif de cette agence ? Frédéric Planche : « L’objectif de l’agence Sud Innovation est de financer et d’accompagner l’écosystème local des start-up, de faire naître des pépites et des PME de croissance sur nos territoires et de mettre en lien les différents laboratoires, pôles de recherche et l’entrepreneuriat local, qui a une spécificité assez forte pour faire émerger des entreprises de qualité. Nous souhaitons gérer entre 150 et 200 sociétés ayant ce profil. » Quel est le périmètre d’intervention de l’agence ? « C’est le grand Montpellier. Mais à titre personnel, j’interviens également en support de formation comme expert auprès de mes collègues. Ils sont basés à Perpignan, Narbonne, Béziers, Nîmes ou Alès, et sont également en capacité d’accueillir des start-up. Notamment en relation avec Synersud, le réseau d’aide à la création et au développement de l’entreprise innovante en Occitanie. » Photo : Daniel Croci Quelles sont les conditions pour intégrer votre agence ? « La condition sine qua non est d’être incubé et accompagné par l’une des structures du réseau Synersud. Nous disposons d’une grille d’analyse pour accueillir les porteurs de projets, même en antécréation. Nous les accompagnons également pour leur entrée dans le réseau Synersud, comme le BIC de la Métropole de Montpellier. Cela fait aussi partie de notre job pour les dossiers que l’on a pu repérer, avec quelques particularités. Nous sommes ainsi un relais du réseau national des Banques Populaires pour l’écosystème du codage informatique. Le réseau nous adresse les porteurs de projets qui souhaitent s’installer sur Montpellier. Une dizaine d’entreprises parisiennes se sont intéressées à Montpellier parce qu’elles trouvent ici la ressource humaine nécessaire à leur développement. Nous développons également un volet international. Nous accompagnons une dizaine de start-up vers les Etats-Unis, l’Asie, la Corée, l’Allemagne, l’Espagne… Sur ce point, nous sommes en relation avec une société spécialisée,...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.