Entreprises : la Médiation du crédit est moins sollicitée

Par |

La Médiation nationale du crédit a été moins sollicitée en 2017 que l'année précédente, dans une conjoncture où l'accès au crédit des PME s'améliore. Mais pour les TPE, la situation demeure plus compliquée.

Environ 190 millions d’euros d’encours de crédit débloqués pour 909 entreprises en 2017 : tel est le bilan de l’année de la Médiation nationale du crédit, rattachée au ministère de l’Economie et chargée de rapprocher les entreprises et les banques pour débloquer des dossiers en souffrance, sans en passer par le tribunal. La Médiation a présenté son bilan le 14 mars dernier, à Paris, lors d’une conférence de presse.

L‘an dernier, 2.302 entreprises ont saisi la Médiation, et 1.514 dossiers étaient éligibles. Par rapport à l’année précédente, « nous avons connu une baisse des saisines de 17 % », commente Fabrice Pesin, le Médiateur du crédit. Ce phénomène concerne l’ensemble des régions, avec une baisse de 10 % au minimum pour toutes et des baisses qui atteignent jusqu’à 21 % dans les Hauts-de-France et 26 % en Nouvelle-Aquitaine.

Pour la Médiation du crédit, c’est l’amélioration de la conjoncture qui est à la base de cette baisse des saisines. Car au niveau économique, « tous les clignotants passent au vert », note Fabrice Pesin : le climat des affaires est plus optimiste, les carnets de commandes se regonflent, la situation financière des entreprises s’améliore, le nombre de défaillances diminue (- 5,8 % en 2017, selon les derniers chiffres de la Banque de France)…

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité