Flore en Thym se lance dans les huiles essentielles bio

Par |
flore-en-thym-campagne-crowdfunding-huiles-essentielles-bio-st-martin-de-londres

La société Flore en Thym, installée à Saint-Martin-de-Londres depuis 2012 et dirigée par Guillaume Bouguet, lance une campagne de crowdfunding pour boucler son budget d’investissement. Cela lui permettra de valoriser des résidus de plantes issus de la transformation en les distillant pour obtenir des huiles essentielles bio et se diversifier.

L’entreprise vise un budget de 7.500 €

D’où viennent ce projet et ce besoin de cofinancement ?
« Notre activité de cueillette et transformation de plantes séchées nous amène à générer et gérer d’importants volumes de « déchets » ou « sous-produits » (eau, branches, brindilles, amas de feuilles) qui représentent en moyenne 80% du poids frais. Certains sous-produits, comme les amas de feuilles et de brindilles, pourraient être revalorisés par une distillation pour fabriquer de l’huile essentielle. Développement durable, produit bio et respect de la nature sont nos leitmotivs depuis toujours. Cette revalorisation s’est donc imposée pour nous et notre activité. Après avoir fait le point sur nos ressources et nos besoins, et avoir trouvé une partie des financements de façon traditionnelle, nous nous tournons vers vous, nos proches, nos clients, nos partenaires et toute personne sensible à notre démarche, pour boucler le budget nécessaire à cette belle aventure. »

Comment allez-vous utiliser ce budget ?
« Ce projet nécessite un certain nombre d’investissements : investissement machines (extracteur innovant et chaudière à vapeur), aménagement de l’atelier (matériel de levage, système de refroidissement…), qualité (laboratoire à construire et équiper). »

En quoi cette démarche va-t-elle apporter de la valeur à Flore en Thym ?
« Nous allons tout d’abord concentrer l’extraction d’huile essentielle à partir des sous-produits stockés au fil des années. Ensuite, parallèlement à la valorisation des sous-produits au fur et à mesure de la production de plantes sèches, des extractions sur plantes fraîches seront réalisées ; ce qui permettra d’augmenter les quantités mais également de diversifier la gamme avec de nouvelles essences (d’origine sauvage ou cultivée) mais aussi de diversifier cette gamme (ex : résineux…). Cette nouvelle activité augmentera notre savoir-faire en matière de transformation des plantes et la pérennité de l’entreprise. Elle permettra également la mise à disposition d’un atelier complet pour les professionnels du secteur ne disposant pas de matériel ou encore la réalisation d’animations et de démonstrations autour de la distillation. La distribution de cette nouvelle gamme de produits se fera sous forme de produits finis (flacons) par le biais de la vente directe (salons, site internet…) et de la vente aux professionnels : boutiques bio et distributeurs, mais également en vrac par le biais de la vente aux professionnels (distributeurs, transformateurs…). »

A quoi va servir la collecte ?

Ce projet nécessite un certain nombre d’investissements :

  • Investissement machines : « l’extracteur que nous avons trouvé garantit la qualité de l’huile essentielle produite. Nous avons identifié l’expert qui va l’adapter à nos demandes spécifiques. L’extracteur sera couplé à une chaudière à vapeur et un vase florentin (ou essencier) pour récupérer les eaux florales et huiles essentielles. »
  • Investissement aménagements : « l’atelier doit être modifié pour rendre notre unité de distillation opérationnelle (matériel de levage, système de refroidissement, création d’écoulements, abri extérieur pour la chaudière à vapeur) ».
  • Investissement qualité : « la construction d’un laboratoire est également indispensable pour assurer les meilleures conditions de traitement de nos huiles essentielles et une qualité optimale ».
  • Investissement en petit matériel : « pour l’équipement du laboratoire (table de labo, verrerie, lavabo et écoulements…) ».
  • Investissement réglementaire et de formation : « nous allons mobiliser un expert pour les aspects réglementaires liés à la production/vente d’huiles essentielles ; et un professionnel de la distillation pour nous former à l’extraction des huiles essentielle avec la Nébuleuse®« .

Flore en Thym en vidéo


A propos de Flore en Thym

Flore en Thym a été créée en avril 2012 par Guillaume Bouguet, après plusieurs années de gestation et d’accompagnement par diverses structures de la région Occitanie :
• 2008 : Cap Oméga (Business and Innovation Centre de Montpellier)
• 2010-2011 : Alter Incub (incubateur d’innovation sociale)
• 2011-2017 : pépinière d’entreprises du Sydel Pays Cœur d’Hérault
L’entreprise est installée dans le village de Saint-Martin-de-Londres, au cœur des garrigues et au pied du pic Saint-Loup. Flore en Thym est reconnue Jeune Entreprise Innovante (JEI) depuis sa création. Elle a développé son savoir-faire sur la base des savoirs traditionnels locaux associés aux connaissances scientifiques modernes. Cette alchimie particulière entre science et tradition a permis d’aboutir à un modèle original d’entreprise, dont les activités sont la cueillette, la transformation et la commercialisation de Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM) sauvages bio et la réalisation de prestations de services : R&D, expertise, conférences et animations…
Guillaume Bouguet, passionné par les garrigues et leur incroyable biodiversité, est convaincu par le bio et la nécessité d’intégrer harmonieusement les activités humaines dans l’environnement, et a à cœur d’explorer le monde des PAM pour révéler tout leur potentiel (culinaire, santé…). Diplômé d’un Master 2 d’Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité (obtenu à l’Université de Montpellier) et formé à la cueillette de plantes auprès d’anciens cueilleurs traditionnels locaux, il a développé une approche à la fois pratique et scientifique qui permet aujourd’hui de participer à des projets scientifiques en collaboration avec des laboratoires de recherche (INSERM, CNRS, CIRAD…) afin d’approfondir les connaissances sur la biologie et l’écologie des PAM ou encore la mise au point de méthodes durables de gestion des PAM, mais aussi de travailler avec des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, naturopathes…) comme ce fut le cas avec le professeur Henri Joyeux au travers de l’ouvrage Le Thym et le chirurgien.


Pour participer à la campagne de collecte

www.miimosa.com
Dates : du 8 mars au 19 avril 2019


A lire

Une journée sur le crowdfunding par KissKissBankBank et illusion & macadam
Comment mener une campagne de crowdfunding ? Un atelier KissKissBankBank à Montpellier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité