Formation au numérique : l’Atelier Google de Montpellier opérationnel

Par |
© HJE 2019, Daniel Croci.

Le géant du numérique mise sur Montpellier et son écosystème digital dynamique. Après Rennes, et avant Nancy et Saint-Etienne, l’implantation de son Atelier en centre-ville lui permet de proposer des formations gratuites tant aux particuliers qu’aux entreprises. L’objectif : former 10 000 personnes d’ici fin 2019.

L’Atelier numérique Google, inauguré le samedi 16 février, est installé dans l’ancienne mairie de Montpellier devenue Hôtel French Tech. « Moyennant un loyer », a tenu à préciser Philippe Saurel. Si aucun chiffre n’a été avancé – notamment concernant l’investissement que représente l’installation de ce nouvel espace – le directeur général de Google France, Sébastien Missoffe, a justifié le choix de Montpellier par la qualité de son écosystème et la dynamique de son tissu entrepreneurial lié au numérique. Et par la volonté et l’envie démontrées par la Métropole d’accueillir Google. « Nous sommes avec Rennes – où a été implanté le premier Atelier numérique en France – deux villes très proches, par le nombre d’étudiants notamment (80 000) », un public cible pour Google, a pour sa part précisé le président de la Métropole.

L’inclusion pour objectif

Les formations diversifiées (26 modules non exclusivement centrés sur les services du géant américain) sont adaptées à chaque public : familles, étudiants, demandeurs d’emploi, entrepreneurs… La Chambre de métiers de l’Hérault a d’ores et déjà prévu de développer dans ses locaux des formations sur le numérique en partenariat avec Google. D’autres seront dispensées dans le nouvel Atelier à Montpellier. L’Atelier – regroupant des outils et dispensant des apprentissages – a ouvert le lundi 18 février. Il propose des sessions de formation du lundi au samedi, de 9h à 19h. Une équipe de 10 coachs organise l’accueil et les cours. Quatre espaces segmentent l’Atelier, dont une salle de conférences et un corner dédié à de jeunes entreprises. L’idée est de présenter et de mettre en avant leur savoir-faire. Le gant musical Specktr, conçu à Montpellier, et le télescope automatisé Stellina, de la start-up Vaonis installée à Clapiers, sont les premières innovations mises en lumière à l’entrée de l’Atelier numérique. Le pôle multimédia de l’espace French Tech reste présent, avec un accueil situé dans l’espace Google. Il s’adresse notamment aux demandeurs d’emploi intéressés par les métiers du numérique. Dix postes avec un accès à Internet sont mis à la disposition du public en recherche d’emploi ou porteur d’un projet de création d’entreprise.

© HJE 2019, Daniel Croci.

Limiter la fracture numérique

Présenté comme un lieu de découverte, d’échange et d’apprentissage dédié au numérique, l’Atelier est ouvert gratuitement à tous, particuliers et entreprises. Google prévoit de former environ 10 000 personnes cette année. En six ans, 300 000 professionnels et étudiants ont participé aux formations en ligne (Mooc) et rencontré les experts de Google. Après l’Atelier de Rennes — le premier à avoir ouvert en France le 9 juin 2018 et qui a formé 12 000 personnes en six mois — et Montpellier aujourd’hui, deux autres ateliers numériques vont être créés à Nancy et Saint-Etienne. Les Ateliers numériques sont spécifiques à la France, chaque filiale de chaque pays développant sa propre stratégie. Sébastien Missoffe justifie ainsi le déploiement de ces nouveaux lieux de formation : « Il en va de notre responsabilité quand on est la porte d’entrée du numérique ».

© HJE 2019, Daniel Croci.

 

 


 

Site Internet de l’Atelier numérique Google Montpellier : https://events.withgoogle.com/ateliermontpellier/

Planning des formations sur : https://events.withgoogle.com/ateliermontpellier/agenda/#content

 

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité