IBM installe sa première académie à Montpellier

Par |
Xavier Vasques (directeur d’IBM Montpellier), Carole Delga (présidente de la Région Occitanie), Béatrice Kosowski (DG d’IBM France) et Michaël Delafosse (maire de Montpellier) dévoilent l’Académie IBM. © Région Occitanie.

Par Anthony REY

Le groupe informatique a dévoilé, le 16 octobre, son premier module de formation au codage en intelligence artificielle pour demandeurs d’emploi.

L’initiative, baptisée « Académie IBM », vise à initier une première promotion de 24 demandeurs d’emploi au développement d’applicatifs en intelligence artificielle (IA). La formation, d’une durée de dix-huit mois dont dix en alternance, mobilisera 2 experts du site IBM de Montpellier sur la partie pédagogique.

Elle s’inscrit dans la volonté du géant informatique de mener des actions inclusives dans le domaine de la formation, comme l’explique Béatrice Kosowski, nouvelle directrice générale d’IBM France : « La crise sanitaire a été le révélateur de vulnérabilités pour les entreprises qui n’étaient pas prêtes à se digitaliser. Celles qui l’étaient ont connu une vraie accélération, en atteignant en six mois au lieu de six ans une nouvelle maturité. Mais si les innovations n’ont jamais été aussi nombreuses – informatique quantique, IA, blockchain, etc. –, personne ne doit rester au bord de la route. C’est un sujet que nous traitons en soutenant le développement de nouvelles compétences que permettra l’Académie IBM ».



Un ancrage renforcé à Montpellier

Le module est hébergé au sein de la Cité de l’économie et des métiers de demain. Il a bénéficié d’une aide de 273.000 € accordée par la Région Occitanie au titre de son dispositif Innov’Emploi, destiné à soutenir les expérimentations en termes de formation. « La Cité est une intuition que nous avons eue en 2015, et que nous avons concrétisée en la confrontant à l’expertise d’acteurs de la transformation numérique tels qu’IBM », souligne la présidente Carole Delga.

Dans une référence à l’ancrage d’IBM à Montpellier, depuis 1965, le maire et président de la Métropole, Michaël Delafosse, ajoute : « Il y a longtemps que le groupe contribue au développement économique de notre territoire, et ce nouveau partenariat va l’accélérer ». Plus tôt dans la journée, IBM dévoilait aussi, aux côtés de La Poste et de Sanofi, une autre action destinée cette fois aux lycéens de niveau seconde. Incluant « du mentorat, des stages et des possibilités d’emploi », ce programme national baptisé P-Tech ouvre donc, après Lille et Versailles, une troisième « classe » au sein du lycée professionnel Champollion de Lattes : 26 élèves seront suivis par 26 bénévoles issus de ces 3 groupes, jusqu’au BTS.



 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité