Incubateur : le Bic Montpellier entre dans le Top 3 du classement Ubi Global

Par |
cap-omega-bic-montpellier

Le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole est classé en deuxième position derrière Dublin et avant Rio de Janeiro. Cet incubateur technologique primé dès 2007 cumule les bonnes places dans les classements internationaux. Fort d'un réseau actif de 200 alumni, il a accompagné 670 jeunes pousses depuis sa création.

Ubi Global est un organisme de recherche international indépendant qui mesure la performance des incubateurs du monde entier, sur la base d’indicateurs précis. Cette année, il a évalué 1 370 programmes d’incubation, dont 259 situés dans 53 pays, qui ont fait l’objet d’une analyse approfondie. S’appuyant sur un réseau de plus de 500 membres venant de 70 pays différents, l’organisme propose des services de benchmark, de classement et de mise en relation entre les grands groupes et les programmes d’incubation. Il publie également des travaux de recherche sur les meilleures pratiques et les modèles d’incubation du monde entier.

Après Dublin mais avant Rio

Le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole, classé en deuxième position derrière Dublin et avant Rio de Janeiro, est le seul incubateur français apparaissant dans le Top 10 d’Ubi Global. Il était notamment en concurrence avec les plus grands incubateurs européens, asiatiques et américains. Classé derrière le Guiness Enterprise Centre de Dublin (Irlande) et avant le Shell Initiativa Jovem de Rio de Janeiro (Brésil), le BIC de Montpellier se trouvait également face aux incubateurs Peninsula (Espagne) et MidiTecnologico (Brésil), Startup Cluster SAPI de CV (Mexique), Emerging Technology Centers (USA), Ingria Residentship Program (Russie), Startup Lisboa (Portugal) et Los Angeles Cleantech Incubator (USA).

Un incubateur technologique primé dès 2007

Dès 2007, le BIC de Montpellier a été primé par la National Business Incubation Association comme le Meilleur Incubateur de l’Année. Succès confirmé en 2014, date à laquelle le BIC rentrait directement à la 4e place du Top 10 des incubateurs mondiaux liés aux universités. Deux ans plus tard, le BIC confirmait sa place de seul incubateur français présent dans ce même Top 10. Aujourd’hui, seul français dans le Top 10, le BIC est classé 2e mondial.

Un réseau actif de 200 alumni

Le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole, qui va fêter ses 30 ans, est un incubateur dédié aux jeunes pousses à fort potentiel de croissance. Il concentre autour des start-up une offre de services et d’outils intégrée pour accélérer le décollage de leur activité dans les meilleures conditions. L’équipe du BIC, appuyée d’un réseau actif de 200 alumni et de nombreux grands comptes et fonds d’investissement partenaires, aide les start-up à trouver leur business model, des stratégies de scalabilité et des programmes d’accélération commerciale, et accompagne également à la levée de fonds et à l’introduction dans les réseaux d’affaires.

670 jeunes pousses accompagnées

Au sein de ses 2 sites d’incubation – Cap Alpha, Cap Oméga – et de son hôtel d’entreprises internationales, le MIBI, les créateurs d’entreprises innovantes bénéficient ainsi d’un environnement privilégié pour maximiser leurs chances de succès en profitant d’espaces de coworking, de locaux évolutifs et de moments de rencontres et d’échanges avec 150 start-up en cours d’incubation.

Depuis sa création, l’incubateur a accompagné plus de 670 jeunes pousses, dont 65 % dans le numérique, 15 % dans les biotechs/medtechs et 9 % dans les cleantechs. Ces entreprises ont généré près de 5 000 emplois. A un an, 100 % d’entre elles sont encore en activité contre 75% en moyenne à l’échelle internationale et 88% des meilleurs mondiaux. 84 % des incubées au BIC témoignent de leur réussite à 5 ans, contre 59% en moyenne à l’international et 75% pour les meilleurs mondiaux.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité