Initiative Thau : 20 ans d’action pour le développement économique

Par |
initiative-thau-20-ans
Le président Roger Varobieff et la directrice Carole Forestier, avant un selfie pour saluer vingt ans d’activisme économique. © HJE2018, Daniel Croci

L'association Initiative Thau a brillamment et humblement fêté ses 20 ans d'activisme en faveur du développement économique du Bassin de Thau. Bénévoles, bénéficiaires et partenaires se sont retrouvés l'espace d'une soirée au Théâtre Molière de Sète, le 28 septembre dernier. Le chemin parcouru depuis 1998 reste impressionnant…

Sur la Scène nationale du Théâtre Molière de Sète, le 28 septembre dernier, s’est déroulée une cérémonie sobre, courte, mais dense en émotions. Avec un témoignage précis qui a laissé volontairement presque entièrement place à la convivialité, comme l’avaient voulu le président de l’association Roger Varobieff (cofondateur de la franchise Repar’stores) et sa directrice Carole Forestier. Ceci après un spectacle enlevé (La Dame de chez Maxim*) sur l’un des plus grands succès de Georges Feydeau, avec dans le rôle-titre, l’époustouflante et « immaîtrisable » révélation féminine des Molières 2018, Vanessa Cailhol.

110 bénévoles, 54 partenaires

Lancée en avril 1998, l’Association Sète-Frontignan-La Peyrade Initiative, avec l’accord des maires, a très vite débordé les frontières communales pour englober l’ensemble du territoire du Bassin de Thau. Aujourd’hui, elle mobilise plus de 110 bénévoles, dont les présidents successifs Roger Varobieff (lors de la création de la plateforme), puis Jean-Marc Gieules, Marie Combes et à nouveau M. Varobieff. Elle compte 54 partenaires financiers avec pour ambition l’envie d’entreprendre, comme l’a souligné François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée, partenaire majeur qui héberge l’association dans ses locaux. La plateforme accompagne et finance la création d’entreprise. Son « arme » principale est le prêt d’honneur à taux zéro remboursable sur trois ans. Bonus, depuis 2013, les collectivités partenaires et le conseil d’administration ont proposé de gérer également le prêt agricole lancé par Thau Agglo pour soutenir les projets agricoles du territoire.

512 projets financés

Après vingt ans d’accompagnement, les bons chiffres sont au rendez-vous. Ils montrent l’implication et la rigueur des bénévoles qui se sont succédé au sein de l’association. En vingt ans, 512 projets ont été financés ! 7,2 million d’euros de prêts ont été accordés pour un capital vivant de 1,7 millions d’euros ; et surtout, 1 552 emplois ont été créés sur l’ensemble du bassin économique. Autre performance, 94 % des entreprises bénéficiaires passent le cap fatidique des trois ans d’existence ! L’association a aussi créé un club départemental des entrepreneurs et, on le sait moins, la plateforme Initiative Médenine en Tunisie qu’elle a accompagnée entre 2012 et 2016. Un chargé de mission est également à l’oeuvre pour apporter un accompagnement personnalisé aux créateurs d’entreprises des quartiers prioritaires du Bassin de Thau. Dans ses projets figure une ouverture sur la culture en partenariat avec la Scène nationale.

(*La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène de Johanna Boyé)


Initiative Thau, les chiffres 2017 :

  • 240 premiers contacts,
  • 66 dossiers présentés lors des 23 comités,
  • 56 dossiers d’entreprises acceptés pour 654.000 euros de fonds octroyés,
  • Un effet levier de 7 (pour 1 euro de prêt d’honneur, 7 euros de prêts bancaires sont levés),
  • 133 emplois créés ou maintenus,
  • Prêt moyen par entreprise : 14.939 euros,
  • Taux de pérennité de 94% à 3 ans des entreprises aidées,
  • 63 % des créateurs sont des demandeurs d’emploi,
  • 40% des porteurs de projet sont des femmes,
  • 20% des créateurs ont moins de 30 ans.

Plateforme Initiative-Thau. Tel. : 0467 464 775. www.initiative-thau.fr

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité