Le projet architectural de la Cité des Start-up de Toulouse dévoilé

Par |
projet-architectural-cite-des-startup-toulouse-occitanie
© Lydie Lecarpentier - Région Occitanie.

Mercredi 6 février, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté à la presse le projet architectural de la future Cité des Start-up, aux côtés notamment de Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région, et de l'architecte Pierre-Louis Taillandier, devant plus de 200 acteurs économiques.

Faire l’Occitanie la région de l’innovation

La région souhaite accompagner les transformations sociétales et économiques, les nouvelles façons de travailler, de collaborer et d’innover.

Ainsi, avec son pack de dispositifs dédiés (Start’Oc, Contrat Innovation, Pass Occitanie), l’agence de développement AD’OCC, l’incubateur Nubbo et bientôt au travers de la Cité des Start-up à Toulouse et de la Cité de l’économie et des métiers de demain à Montpellier, la Région annonce déployer « des outils structurants pour accompagner et renforcer la dynamique d’innovation à l’échelle du territoire ».

L’Occitanie se classe première région française pour l’effort de R&D, 1re FabRégion labellisée et 2e pour son taux de création de start-up.

La Cité des startup sera un lieu de travail, de collaborations et d’échanges. Elle rassemblera en un seul espace des services complémentaires et adaptés au développement et à la croissance des entreprises innovantes.

Elle ouvrira ses portes début 2020 au sein des anciennes halles de Latécoère, au sud-est de la ville de Toulouse dans le quartier de Montaudran, bénéficiant ainsi d’un environnement propice au développement et à la création de synergies (ZAC Montaudran Aerospace, proximité des écoles d’ingénieurs, de l’Université Paul-Sabatier et de ses laboratoires de recherche, de l’IoT Valley…).

© Photos : Agence Taillandier Architectes Associés

Plus de 12.000 m2 organisés autour de 5 fonctions complémentaires

  • Un espace « Tiers-lieu », conçu comme un hub au cœur de l’écosystème, hébergera les start-up et proposera différents services aux entreprises. Il sera composé d’espace de coworking (280 postes de travail), de salles de réunions, d’espaces projets, d’un espace pour les conférences de 200 places et d’un service de restauration ;
  • un FabLab, accessible à tous (particuliers, étudiants, entreprises…), pourra également répondre aux besoins des occupants en matière de prototypages ;
  • un espace événementiel ouvert au public irriguera l’ensemble du lieu ;
  • les équipes de l’agence régionale de développement économique Ad’Occ ;
  • les équipes de Nubbo, l’incubateur et accélérateur régional.

Les ambitions du projet immobilier

  • Un lieu reflétant les valeurs et l’image de marque de la région : vitrine de l’innovation mettant notamment en avant le dynamisme et la capacité créative des acteurs régionaux ; un projet architectural s’inscrivant dans « l’esprit du lieu » visant la préservation, la sauvegarde, la mise en valeur des anciennes halles ;
  • un lieu convivial et communicant : des espaces qui préservent la santé et favorisent le bien-être au travail ; des espaces communicants qui facilitent les collaborations ; des fonctionnements catalyseurs d’innovation grâce à des espaces de travail adaptés au travail en réseau ;
  • une architecture qui s’adapte et se transforme, une architecture motrice qui interagit avec ses utilisateurs : une structure capable de supporter des modifications ultérieures, alliant souplesse, adaptabilité, flexibilité, convertibilité, polyvalence et simplicité.

Le parti pris architectural

L’équipe sélectionnée avait pour mission de conserver l’esprit d’origine du bâtiment historique tout en lui donnant une nouvelle destination, tournée vers l’innovation collaborative. Le projet architectural retenu valorise l’ouvrage existant, notamment par la mise en valeur de la structure des halles et une intervention légère émanant du sol, ne touchant que très peu l’existant. Les différents programmes s’implantent dans des volumes en ossature bois sous les charpentes existantes des halles. Ces volumes se développent majoritairement dans les 2 nefs latérales, afin de libérer la nef centrale, seule nef en charpente métallique, pour offrir un large espace ouvert dédié à l’accueil d’événements. Le choix d’une construction en ossature légère permet de garantir une grande flexibilité de l’équipement et des espaces.

Les métiers d’art à l’honneur

Bien que non soumis au « 1% artistique », le projet prévoit une enveloppe équivalente destinée à la valorisation des métiers d’art. Ainsi, la Cité des start-up accueillera des éléments emblématiques réalisés par des artisans d’art. Ils seront notamment mis en valeur dans les espaces d’accueil, de convivialité ou de restauration. Une enveloppe budgétaire de 150.000 € TTC sera ainsi mobilisée.

Un appel à projets et un meet-up pour imaginer les espaces FabLab et Tiers-lieu

La Région a lancé en octobre 2018 un appel à projets (AAP) visant à sélectionner les équipes d’animation du FabLab et du tiers-lieu (lire notre article).
Le « volet tiers-Lieu » concerne notamment l’offre de service de coworking, l’accueil de start-up, le programme d’animation contribuant à l’attractivité du lieu ainsi que les services associés (salles de réunions, espaces de travail collaboratif, espace événementiel, espace de restauration…). Il s’étendra sur près de 3.700 m2.
Le « volet FabLab » porte sur l’offre de services à destination du grand public, des étudiants, des entreprises et start-up, ainsi que sur le programme d’animation contribuant à l’attractivité du FabLab qui bénéficiera de 600 m2 au cœur du projet.
La Région a parallèlement lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant à identifier des start-up qui pourraient enrichir les projets présélectionnés en matière par exemple de domotique, de solutions 3D, d’aménagements et de mobiliers innovants…

A l’issue de la première phase de sélection, le jury – composé de la Région Occitanie, Toulouse Métropole, Ad’Occ, Nubbo ainsi que de start-up, chercheurs et personnalités qualifiées – a retenu 2 projets de FabLab et 3 projets de tiers-lieu. A l’occasion du meet-up du 6 février, les start-up identifiées lors de l’AMI sont ainsi invitées à présenter leurs produits ou services aux candidats présélectionnés, qui pourront par la suite intégrer leurs solutions innovantes à leurs propositions.

Les candidats présélectionnés présenteront leurs projets finalisés devant le jury en mars 2019. Une fois les projets sélectionnés, la Région conclura avec les porteurs de projet une convention d’occupation des espaces.


Le jury de l’appel à projets : une démarche collaborative et partenariale

  • Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie
  • Bernard Keller, président de la Commission Industries, Région Occitanie
  • Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole
  • Thomas Bascaules, directeur général de l’agence Ad’Occ
  • Anne-Laure Charbonnier, directrice de l’Incubateur Nubbo
  • Pascal Gaillard, directeur de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université Jean-Jaurès
  • Thierry Jacquinod, directeur de l’Agence Grand Sud SNCF
  • Mélanie Lehoux, IBAT (start-up)
  • Christine David, WeatherForce (start-up)
  • Yoann Meste, ACCELAD (start-up)

Les candidats présélectionnés sur le volet FabLab

Les candidats présélectionnés sur le volet tiers-lieu

  • Interfaces
  • At Home 
  • Newton

Chiffres clés

Le projet d’ensemble représente un investissement de 32,9 M€ ainsi répartis :
• Acquisition des halles : 5,5 M€
• Travaux : 27,4 M€


Dates clés

  • 2017 : acquisition des halles par la Région
  • 2018 : sélection de l’équipe d’architectes, lancement de l’appel à projets
  • 2019 : travaux et sélection des équipes FabLab et Tiers-lieu
  • Début 2020 : ouverture du tiers-lieu et du FabLab, accueil des premières start-up et des équipes de Nubbo
  • Rentrée 2020 : installation de l’agence Ad’Occ, ouverture de la restauration et de l’espace conférences

Plus d’articles

Espaces Co-working

Les FabLab

Les Tiers-lieu

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité