Les lauréats du 38e Concours régional Les Inn’Ovations 2019

Par |
con cours-innOvation-laureats-2019

Ce concours annuel récompense les projets innovants d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée dans tous les secteurs d'activité. Il a pour objectif d'encourager l'innovation, de valoriser les porteurs de projets et de promouvoir des produits, procédés ou services innovants de la région. Jeudi 31 janvier, les 10 lauréats du concours ont reçu leur trophée à l'issue d'Occitanie Innov.

Organisé par AD’OCC (notre article), ce concours est financé par la Région, Air France KLM, Altitude Infrastructure, BNP Paribas et EDF. Outre l’attribution d’une dotation financière, il offre aux lauréats une visibilité accrue et l’opportunité unique d’accélérer leur développement et permet de mettre en lumière le potentiel d’innovation de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.
Les retombées du concours sont multiples, financières et médiatiques, elles permettent aussi aux lauréats de se projeter dans le développement de leur concept.

196 projets issus des 13 départements de la région

Cette année, les 74 membres des jurys (dirigeants d’entreprise, représentants des structures de transfert de technologies ou de soutien à l’innovation, collectivités locales, laboratoires de recherche, organismes de formation, etc.) ont analysé 196 candidatures issues des 13 départements de la région. Les jurys se sont tenus le 6 décembre 2018 à Toulouse. Pour les catégories ayant reçu plus de 10 dossiers, une présélection de dix dossiers a été effectuée par les chargés de mission de l’agence AD’OCC.

Les entreprises primées en 2019 innovent dans les domaines du matériel pour l’arboriculture et la viticulture, du tourisme, des matériaux haute performance, des outils d’aide à la conception, de la formation professionnelle, de la santé, de l’environnement et de l’énergie.

Dix catégories avec 180.000 € de dotation

Le Grand Prix – 45.000 euros, décerné au meilleur projet toutes catégories confondues, est revenu à Norimat, Labège – Haute-Garonne. Créée en 2016, 7 collaborateurs. La société Norimat vient de mettre au point un nouveau procédé de fabrication de pièces complexes et résistantes destinées aux entreprises de l’aéronautique, du spatial, de la défense et du luxe. Cette innovation, tout en divisant par quatre le temps de fabrication des pièces hautes performances, limite la perte de matière à moins de 5%.

Un Coup de Cœur – 15.000 euros, le Coup de Cœur est sélectionné parmi les projets suivis par l’agence régionale AD’OCC : Nereus, Le Pouget – Hérault.  Création en 2013, 28 salariés, 3M€ de CA en 2018. Cette société a mis au point un procédé innovant de tri des déchets liquides. Sa technologie brevetée permet d’extraire, par séparation, une eau de qualité potable et d’autres matières prêtes à l’emploi pour leur valorisation énergétique ou comme engrais. Après avoir embauché une vingtaine de personnes au cours de ces deux dernières années, la société frôlera les 50 salariés à temps plein fin 2019.

Start-up de l’année – 15.000 euros, entreprise de moins de 3 ans à forte croissance ayant développé une innovation technologique ou non technologique :  Numalis, Montpellier – Hérault. Création en 2015, 12 collaborateurs. En créant un correcteur de calcul informatique, la société montpelliéraine s’adresse en priorité aux secteurs d’activité où la fiabilité et la précision sont des enjeux majeurs : l’aéronautique, l’aérospatiale, la défense… 

Entreprise de l’année – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation, technologique ou non, et s’illustrant sur son marché : Synapse Développement, Toulouse – Haute-Garonne. Création en 1994, 26 salariés et 1 M€ de CA en 2018. L’entreprise, spécialiste en traitement linguistique, a lancé en 2017 un nouveau type de robot conversationnel basé sur la compréhension du langage, capable de générer automatiquement les questions et les réponses de sa base de connaissances. Une trentaine d’entreprises lui ont déjà fait confiance.

Entreprise internationale de l’année – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés s’étant implantée par une innovation, technologique ou non, sur des marchés à l’export : Mimbus, Saint-Jean – Haute- Garonne. Création en 2011, 16 collaborateurs. Mimbus a créé la première plateforme logicielle capable de se connecter à n’importe quel simulateur virtuel pour analyser le comportement de l’élève et aider le formateur à lui fournir des exercices adaptés.

Innovation territoriale de l’année – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation et dont l’action et la croissance bénéficient particulièrement à l’écosystème et à l’économie de son territoire (création d’emplois, rayonnement, etc.) : Infaco, Cahuzac-sur-Vère – Tarn. Création : 1984, 110 collaborateurs. Leader du sécateur électrique, elle revendique son ancrage local dans les vignes gaillacoises. Le nouveau sécateur électrique, plus léger et plus performant, est équipé d’un tout nouveau système de sécurité électronique anti-coupure sans fil. Il est entièrement pensé et fabriqué sur les terres occitanes.

Produit ou service du futur de l’année – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation, technologique ou non, de rupture ou en émergence : REGEnLIFEMontpellier – Hérault. Création en 2016, 10 personnes. REGEnLIFE développe une thérapie prometteuse contre les maladies neurodégénératives et notamment la maladie d’Alzheimer. Associant un casque et un plastron abdominal, son dispositif cible en même temps les zones atteintes du cerveau et celles de l’intestin. La flore intestinale pourrait jouer un rôle majeur dans les maladies neurodégénératives, qu’il s’agisse de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson. REGEnLIFE développe ainsi un traitement ciblant concomitamment les zones fragilisées du cerveau et celles de l’intestin.

Trophée de la mer et du littoral – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation, technologique ou non, en rapport avec les activités économiques maritimes et/ou du littoral : Ecocean, Montpellier – Hérault. Création en 2003, 14 salariés et 1,4 M€ de CA en 2018. Elle crée des nurseries écologiques en milieu portuaire pour repeupler la bande côtière, une solution très originale pour favoriser le rempoissonnement naturel complémentaire aux aires marines protégées et aux récifs artificiels. Créée par Gilles Lecaillon, un biologiste marin, Ecocean a conçu et breveté des nurseries artificielles, baptisées BiohutTM, à placer non pas dans des sanctuaires naturels, mais dans des secteurs aménagés par l’homme, la plupart du temps au sein des marinas.

Trophée de la montagne – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation, technologique ou non, en rapport avec les activités économiques de la montagne : Youstiti, Tarbes – Hautes-Pyrénées.  Création en 2018, 5 collaborateurs. Youstiti propose aux sites de loisirs un dispositif de vidéos souvenirs personnalisées et automatisées pour leur clientèle. Partagées sur les réseaux sociaux, elles participent à la promotion de ces lieux touristiques.

Trophée de l’énergie positive – 15.000 euros, entreprise de moins de 250 salariés ayant développé une innovation, technologique ou non, relative à l’efficacité énergétique : Water Horizon, Toulouse – Haute-Garonne. Création : 2017, 1 collaborateur. Le jeune ingénieur en mécanique des fluides Jean-Emmanuel Faure a créé une batterie mobile qui stocke la chaleur perdue des usines et la restitue pour chauffer des bâtiments. Soutenue par la Région Occitanie et Bpifrance, sa start-up Water Horizon a signé un contrat de partenariat avec Dalkia pour l’industrialiser.

En près de 40 ans, ce concours a permis de récompenser 162 entreprises, dont certaines figurent parmi les fleurons de la région : Fitting Box – Innopsys – Micronutris – Ubleam – Delair Tech – Naïo Technologies – Fusia – Innov ATM – Nanolike – Coovia – Tanneries Pechdo – Eco-Ceram – Mecamont Hydro – Waves’n See – ffly4u – Fruition Sciences – Simsoft Industry – etc.


A propos de Ad’OCC

Lire notre article


A lire également

Appel à candidatures pour le concours Inn’Ovations Occitanie 2018

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité