Logiciel : l’Adullact ouvre son Comptoir du Libre au projet INRIA Software Heritage

Par |
comptoir-libre-inria-software

Montpellier. Développé depuis quelques mois par l’association Adullact, le Comptoir du Libre met une large sélection de logiciels libres à la disposition des administrations et collectivités territoriales. Cet espace ouvert et collaboratif permet aux décideurs du service public de trouver et d’évaluer les logiciels libres répondant à leurs besoins, de partager leurs expériences et de rencontrer les entreprises délivrant du service sur ces outils. En le mettant au service du projet de l’Inria - Software Heritage - via un connecteur innovant, l’Adullact ouvre de nouvelles perspectives.

L’association Adullact devient ainsi – via son Comptoir du Libre – le premier contributeur technique du projet Software Heritage développé par l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) et objet aujourd’hui d’un accord avec l’Unesco pour la préservation et le partage du patrimoine logiciel. Cette plateforme de collecte, d’archivage et de partage de tout le code source disponible dans le monde va permettre de préserver un patrimoine immatériel numérique dont aucun outil ne garantissait jusque-là la pérennité. C’est une reconnaissance du travail et des recherches réalisés par tous les professionnels et passionnés du numérique.

Mais ces deux projets – Comptoir du Libre et Software Heritage – soulèvent des défis techniques de taille, dont la collecte de sources utilisant des technologies très variées, stockées sur quantité de serveurs. L’Adullact a ainsi développé, pour son Comptoir du Libre, un connecteur innovant donnant accès à l’ensemble des dépôts de logiciels basés sur l’outil FusionForge. En le mettant au service du projet de l’Inria, l’Adullact ouvre à Software Heritage la porte de centaines de milliers de projets libres hébergés sur des forges, parmi lesquelles la forge Adullact.net, mais aussi d’autres forges prestigieuses comme celles du projet Blender et du ministère de l’Enseignement supérieur. A l’inverse, le Comptoir du Libre bénéficiera des avancées techniques du projet Software Heritage, lui permettant ainsi d’étendre son moteur de recherche.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité