Usine et bâtiment du futur : de nouvelles compétences requises pour les cadres

Par |
technologies-numeriques-batiment-nouveaux-savoir-faire-formation-cadres

L’arrivée massive des nouvelles technologies numériques dans les secteurs de l’industrie et du bâtiment nécessite de nouveaux savoir-faire. Afin de réussir cette transformation numérique, la formation des futurs cadres doit être revue.

Intelligence artificielle, réalité augmentée, cobotique, etc. Ces termes aux accents de science-fiction ne se trouvent plus uniquement dans les livres, mais dans les annonces d’emplois. Les usines et les bâtiments, dits « du futur » (cf. encadré), reposent désormais sur des évolutions technologiques majeures, permises par le numérique, qui nécessitent de nouvelles compétences. Le Campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle (CESI) a lancé un projet visant à développer, en cinq ans, des formations innovantes dans l’enseignement supérieur. Nommé DEFI&Co (Développer l’expertise future pour l’industrie et la construction), le projet a pour objectif de former plus de 10 000 personnes. C’est dans le cadre de ce projet ambitieux que l’Agence pour l’emploi des cadres (Apec) a réalisé une série d’études sur ces nouveaux besoins.

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité