Vignes et patrimoine : château de Flaugergues, l’innovation entre dans l’Histoire

Par |
chateau-flaugergues-montpellier-de-colbert-809
La famille de Colbert propriétaire du Château de Flaugergues, Montpellier

Viticulture, gastronomie, permaculture, patrimoine… au château de Flaugergues, l’art de vivre se conjugue à la perfection à une « folie » montpelliéraine. Grâce à la passion depuis des générations de la famille de Colbert. Vingt-sept hectares de verdure où les héritiers n’ont de cesse de rénover et d’innover pour nous transmettre le meilleur du vin et de l’art au sens large : artistique, botanique, culinaire, et depuis peu potager… Le château de Flaugergues est le lieu où il fait bon s’évader le temps d’un déjeuner au Folia, d’une jolie balade guidée ou d’une soirée théâtre dans le jardin classé « remarquable ».

A Montpellier, Flaugergues est une « folie », nom donné à ces demeures de notables du XVIIIe siècle situées à la campagne. Le château est toujours habité par la famille de Colbert. Trois générations y demeurent pour faire perdurer l’histoire de ce formidable patrimoine local. Ainsi, lors des visites, on peut croiser des membres de la famille, mais on peut aussi avoir la chance d’effectuer le tour de la propriété avec Pierre de Colbert lui-même (fils du patriarche Henri de Colbert), très investis auprès du grand public.

Vinofolia est le grand projet du château de Flaugergues et de la famille de Colbert. La volonté de ce site unique à l’entrée de Montpellier est de «proposer un vignoble remarquable dans la ville de Montpellier à l’horizon  2020 ». Porté par l’histoire du château familial, Henri de Colbert souhaitait rénover le vignoble et créer une nouvelle cave. C’est son fils Pierre qui a initié la construction d’un nouveau chai de vinification design et durable au cœur des vignes. Inauguré le 13 octobre 2016, il représente la première étape de ce projet. On peut le visiter et même y faire des dégustations dans le cadre de sa visite.

Château de Flaugergues Montpellier, vue de la nouvelle cave

Occupant plus de 50% de la superficie du château, les vignes représentent pour certains l’attrait majeur de ce haut lieu patrimonial. Flaugergues dispose également de plusieurs hectares en périphérie de Montpellier. Chaque année, 160.000 bouteilles y sont produites. Des vins du terroir élégants et généreux permettant 10 cuvées dans les 3 couleurs. La majorité de la production est exportée à l’étranger. Une boutique en ligne, un caveau très bien fourni à l’entrée du château, et Folia, le restaurant qui innove, complètent la mise en valeur des lieux.

Folia, le restaurant de Flaugergues, est le lieu couru des femmes et hommes d’affaires avertis. On y déjeune soit dans la jolie salle aux poutres apparentes, soit, à la belle saison, dans la grande cour ombragée. Il vaut mieux réserver, surtout qu’il n’est ouvert que le midi, du lundi au vendredi et exceptionnellement le soir sur réservation lors des événements du château. C’est une cuisine du marché, fraîche, colorée parfaitement accommodée par le chef Damien Fourvel désormais aux fourneaux. Il propose un menu différent tous les jours avec toujours 3 plats au choix. Le Folia est géré par Marie de Colbert, l’épouse de Pierre. Toujours à la recherche d’idées pour mieux répondre aux attentes de sa clientèle, elle vient de lancer le menu Bento dédié aux repas d’affaires. Le Folia s’ouvre ainsi aux commandes en livraison pour les réunions ou à emporter pour les personnes seules. Le menu se situe autour de 25€ avec entrée, plat et dessert.

Dernière-née : l’oasis citadine. Collaborative et urbaine,  elle vient de voir le jour en collaboration avec le château de Flaugergues. Portée par l’association Oasis citadine, elle prône les procédés de permaculture : favoriser l’expérimentation naturelle dans le plus grand respect de l’environnement. Entre les vignes et les jardins, on aperçoit ainsi la pousse des fruits, légumes, champignons, herbes aromatiques et autres fleurs comestibles. Cette véritable ferme urbaine accueille depuis peu des ruches, ainsi que des poules. Soutenue par Pierre de Colbert, l’association propose une initiation à la viticulture. Le grand public peut rejoindre l’association à tout moment (plusieurs types d’abonnements sont proposés à l’année). Pour tester, les visites sont gratuites et les bénévoles bienvenus.

Cet art de vivre aux multiples facettes de la douceur languedocienne est aussi mis en valeur dans la programmation annuelle du château : expositions, théâtre en plein-air, visite guidée musicale, pique-niques… Agenda complet disponible sur le site de Flaugergues.

 


Chronique d’Audrey TOUATI, blogueuse lifestyle,
à suivre sur Angels And Co : www.angelsandco.blog

 

 


Les autres articles « Vignes & Patrimoine »

 Vignes et patrimoine : Château Capion, au plus près des « stars » et des étoiles

• Vignes et Patrimoine : Vins, arts et féerie nocturne interactive à l’Abbaye de Fontfroide

• Vignes et patrimoine : Vignobles Foncalieu, un palais Art nouveau pour vitrine

• Vignes et patrimoine : château de Flaugergues, l’innovation entre dans l’Histoire

• Vignes et patrimoine : l’AOP Terrasses du Larzac entre au musée de Lodève

• Vignes et Patrimoine : Mas de l’Oncle, quand Ricciotti s’efface pour laisser parler la vigne

• Vignes et Patrimoine : AOP Faugères, les « Grands Vins de Nature » s’engagent !

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité