Jeune Chambre Economique : une visioconférence pour concilier bâtiment et biodiversité

Par |
Un papillon blanc qui butine une fleur violette.

Mercredi 18 novembre 2020 à 18h30, la Jeune Chambre Economique de Montpellier organise une conférence-débat en ligne intitulée "Comment concilier bâtiment et biodiversité", avec des participants de choix.

Des intervenants experts en construction et d’autres experts en faune et flore partageront et confronteront leurs idées :
• M. Stéphane JOUAULT, adjoint au Maire de Montpellier, délégué à la Biodiversité et à la Nature de la Ville
• M. Valérian TABARD, coordinateur du pôle mobilisation citoyenne de la Ligue de Protection des Oiseaux Hérault
• M. Fabien LABBÉ, membre du bureau de la FFB 34.
Cette conférence permettra d’exposer les contraintes vécues à la fois en termes de bâtiment et de protection de l’environnement. Les deux secteurs (bâtiment et protection de la biodiversité) exprimeront leurs besoins éventuels d’un cadre législatif. Ceci pourrait aboutir à un livre blanc voire à des propositions de lois ultérieures, selon Anthony Gontier, chef de projet pour la JCE Montpellier.

Concrétisation prochaine du projet Le Printemps des Hirondelles

La JCE de Montpellier lancera son action Le Printemps des Hirondelles à l’occasion de cette conférence-débat.

Pour l’Hérault Juridique & Economique, en septembre dernier, Anaïs Thourot avait évoqué les efforts en faveur de la biodiversité menés par Roxim Promotion (lire notre article) : « Avec la Jeune Chambre Economique (JCE), la maison de l’architecture et la Ligue de Protection des Oiseaux, nous travaillons sur le projet Printemps des Hirondelles. Il s’agit de mobilier urbain à intégrer en premier lieu sur le domaine public, puis éventuellement à l’échelle de nos opérations, si notre clientèle l’accepte. De petits équipements réalisés en matériaux durables par les Compagnons du Devoir, servant à l’apport de biodéchets, et dont les composteurs seront surmontés de nichoirs pour les oiseaux : mésanges, chauves-souris, moineaux, hirondelles… Le compost permettra un apport de nourriture pour les oiseaux et les incitera à (re)venir dans un secteur dédié ».

Anais-Thourot-roxim-Montpellier
Anaïs Thourot, directrice générale du Groupe Roxim Montpellier.


« Le premier sera implanté d’ici la fin de l’année dans un parc public montpelliérain, près d’une maison pour tous, afin d’associer la population. L’idée est de faire un concours de jeunes architectes pour reproduire le projet avec, à chaque fois, un aspect différent. Nous souhaitons aussi sensibiliser les acteurs du bâtiment à la nécessité de préserver et favoriser la biodiversité. Et notamment au fait que les réhabilitations entraînent bien souvent des destructions de nids »,
avait conclu Anaïs Thourot. (Lire notre dossier, espace abonné, HJE n°3325)

Selon Anthony Gontier, chef du projet pour la JCE Montpellier, le tout premier dispositif pourrait être installé au square Jean-Monnet, situé près de l’arrêt de tram Voltaire.


Lisez aussi notre article :

• JCE, Andreea Acxinte : « créez de la valeur en optimisant vos ressources »

 


Informations pratiques

Inscrivez-vous à la conférence Zoom.

Facebook : https://www.facebook.com/events/272020344230241/
Linked In : https://www.linkedin.com/events/conf-rence-d-bats-commentconcil6729782335228665856/

Cet évènement gratuit est coorganisé avec Groupama Montpellier Méditerranée.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité