Jeudi 25 avril, Jeunes, Citoyens et Européens : la JCE Montpellier met l’Europe en débat

Par |
jce-montpellier-l-europe-en-debat
Le bureau 2019 de la JCE Montpellier. Crédit photo : Ph. Ferrer.

L’abstention, en particulier chez les jeunes, a marqué les dernières élections européennes de 2014. En France, selon l’institut de sondage Ifop, 74 % des personnes de 18 à 24 ans ne se sont pas déplacées pour voter. La Jeune Chambre Economique, dont l’ADN citoyen n’est plus à démontrer, engage le débat. Elle convie élus et représentants politiques à débattre de leur vision pour une Europe davantage en cohérence avec les attentes de ses ressortissants.

Les élections européennes programmées le dimanche 26 mai commencent peu à peu à faire le buzz médiatique. La Jeune Chambre économique de Montpellier a choisi d’en faire l’un des thèmes principaux de ses actions 2019. Son opération à destination des jeunes et des étudiants s’inscrit dans le cadre du mouvement lancé par la JCI Europe, Step Up for Europe, visant à impliquer les jeunes dans le débat politique européen. La présidente de la JCE nationale, Stefanie Cochet, a inscrit cette volonté de mettre en place des cafés-débats sur l’Europe dans son programme national.
Elle a incité les Jeunes Chambres économiques locales à s’investir dans le grand débat national. A Montpellier, l’équipe de la JCE, présidée par Walter Bignon, a imaginé un cycle de 3 afterworks les 1er, 2e et 3e jeudis d’avril, destiné aux jeunes et dédié aux élections européennes, aboutissant, le jeudi 25 avril, à une soirée de débats entre les différents candidats aux élections. Walter Bignon, président de la JCE Montpellier, nous explique cette démarche…

Rencontre avec Walter Bignon…

HJE : Pourquoi avoir organisé un débat sur des élections à visée politique, alors que votre mouvement est apolitique ?

W.B. : « Nous souhaitions comprendre pourquoi les jeunes, en particulier, restent à l’écart des enjeux européens. Les élections européennes suscitent en général peu de passion, mais il y a des critiques récurrentes contre les instances et la gouvernance de l’Europe. Dans les valeurs profondes de la JCE, on trouve la paix, les échanges, les enjeux culturels. Ce sont aussi celles de l’Union européenne. Les membres de la JCE sont vraiment engagés pour leur territoire et ses individus. Nous développons des actions pour l’intérêt général. L’idée est également que chacun d’entre nous sorte de sa zone de confort et se forme d’une manière naturelle à rencontrer, à échanger avec des acteurs économiques ou institutionnels, puis mette en œuvre des actions en croisant à la fois les compétences et les différences. C’est la richesse de notre mouvement. »

© Crédit photo : Ph. Ferrer.

HJE : La JCE est donc un incubateur de leaders citoyens et… européens

W.B. : « Mouvement universaliste, l’Union européenne est quelque chose qui nous porte et nous tient vraiment à cœur. La JCE a d’ailleurs initié et proposé au plan européen l’action Step up 4 Europe avec la volonté d’inciter les jeunes à s’intéresser de près aux élections européennes. La JCE Montpellier a choisi de relever ce défi et de le transformer en action concrète. Le but de cette action est vraiment de promouvoir l’intérêt de l’Europe, plus particulièrement pour les jeunes, et de les sensibiliser à l’importance des élections européennes. Notre double objectif est de booster la participation des jeunes lors de ce scrutin, et de mieux faire connaître les enjeux liés à cette élection. Après nos trois afterworks, une grande conférence-débat grand public sera organisée le jeudi 25 avril, avec des intervenants politiques et des candidats aux élections européennes, en respectant nos valeurs apolitiques. L’objet est que chacun expose ses idées et la façon de voir ces enjeux. Il est organisé à la Montpellier Business School. Vous êtes tous les bienvenus. »


Les autres actions de la JCE Montpellier

La JCE Montpellier est une association apolitique mais engagée sociétalement, qui regroupe une soixantaine de personnes, dont 35 engagées, ayant de 18 à 40 ans, et 30 observateurs (sympathisants non membres). Leur leitmotiv est de tester localement ou en région des actions qui peuvent, selon les résultats et leur intérêt, être portées par la JCE nationale… Réflexion et action, mesure de l’impact puis transmission, la Jeune Chambre économique est un incubateur d’idées et de citoyens.

Président pour une année de la JCE Montpellier, Walter Bignon a validé le programme d’actions de son bureau. Parmi elles, Rêve de gosses veut lutter contre la différence entre enfants ordinaires et « extraordinaires» (malades ou handicapés) et propose 5 ateliers pédagogiques sur cinq mois à 150 enfants de 5 à 12 ans. L’action s’achèvera le 1er juin par un baptême de l’air à l’aérodrome de Montpellier avec les Chevaliers du Ciel. La référente JCE est Faustine Allier.

Dans la continuité des cafés-débats sur l’Europe, la JCE Montpellier participera courant mai au congrès européen du mouvement qui se tiendra à Lyon. 3.000 à 4.000 membres sont attendus à ces JCE européennes. La section montpelliéraine est chargée de l’organisation de la pré-étape (JCI Challenge), événement sur deux jours et challenge sportif pour soutenir la lutte contre la malaria dans le monde. Cinquante jeunes Européens participeront à des défis sportifs qui permettront de réunir des fonds. Des actions environnementales comme le nettoyage des plages favoriseront les échanges et leur permettront de se retrouver entre jeunes Européens les 4 et 5 mai. Directrice de  l’action JCE : Mélanie Fournier.

La JCE Montpellier s’intéresse également au management disruptif en lien avec Human Company AgoraMI,  projet porté par le Catalan Francis Cholle. Il s’agit de participer à l’innovation managériale, à l’équité femmes-hommes, d’apporter un regard jeune sur le monde de l’entreprise sans vision arrêtée et de permettre aux jeunes  générations de s’exprimer sur ce sujet. Cette action est pilotée par Walter Bignon.

La JCE Montpellier participe également à une action de développement économique et d’échanges européens avec les réseaux franco-allemands de la région, dont Rafal, en lien avec la Région Occitanie, moteur l’an dernier de l’organisation de la quinzaine franco-allemande. Avec la CCI, la Région… l’idée est d’organiser en Allemagne un projet sur le thème du changement climatique et de l’alimentation, pour échanger sur les bonnes pratiques entre jeunes Européens. « Le changement climatique nous touche, et l’alimentation est la grande cause régionale de l’Occitanie portée par Carole Delga, sa présidente » indique Walter Bignon. La référente JCE de cette action est Nicoleta-Andreea Acxinte.

Le grand débat sur l’Europe de la JCE Montpellier, jeudi 25 avril à 18h, à la Montpellier Business School. Parmi les intervenants annoncés : Anne Brissaud (LR Centriste), Irène Tolleret (liste Renaissance) Delphine Batho (ou Riad Tikouk) pour  Génération.s, Pascale Le Neouannic (LFI). En attente de confirmation : un candidat pour le PS, Virginie Rozière (Radicaux de Gauche) et un candidat d’EELV. + sur https://www.facebook.com/JCEMontpellier/


> Plus d’articles sur la JCE MONTPELLIER avec heraultjuridique.com

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité