La pêche électrique interdite dès 2021 par le Parlement européen

Par |
peche-electrique-in terdite-commission-europeenne
© Crédits : Breedfoto / iStock.

Mardi 17 avril, les eurodéputés ont adopté la nouvelle règlementation interdisant dès le 1er juillet 2021 la pêche électrique, jugée par les défenseurs de l'environnement comme une pratique "désastreuse". La France fera appliquer cette règle dès sa publication au "Journal officiel" de l'Union européenne.

Interdiction de la pêche électrique dans l’UE dès 2021

C’est une décision prise à une large majorité avec 571 voix pour, 60 contre, 20 abstentions et après dix-huit mois de négociations et de débats qui fait suite à l’accord politique trouvé entre les négociateurs du Parlement et du Conseil le 13 février dernier.
La nouvelle réglementation interdira totalement le matériel de pêche électrique à partir du 1er juillet 2021, tout en « laissant la possibilité aux États membres d’anticiper l’application dans leurs eaux territoriales ».

Elle s’oppose ainsi aux intérêts des Pays-Bas, les pêcheurs néerlandais étant les principaux utilisateurs de cette technique de pêche. En effet, alors qu’il s’agit d’une pratique interdite depuis 1998 dans l’Union européenne, cette dernière a accordé des dérogationsUne pratique que les Néerlandais défendent donc fermement, mais que dénoncent de nombreuses ONG.

Une victoire pour les défenseurs de l’environnement

Cette technique de pêche qui consiste à utiliser du courant électrique pour déloger les poissons et les ramener dans les chaluts est accusée par les défenseurs de l’environnement et une partie du monde de la pêche de détruire l’écosystème des fonds marins.

« C’est la fin de cette pratique désastreuse pour l’environnement et l’écosystème marin« , s’est félicité l’eurodéputé français Alain Cadec (Les Républicains), président de la commission de la pêche du Parlement européen.

La France fera appliquer cette règle dès sa publication au Journal officiel de l’Union européenne, dès que le Conseil aura formellement validé le texte.

Greta Thunberg intervient au Parlement

Invitée au Parlement européen ce même jour, la jeune militante suédoise Greta Thunberg, connue du grand public, a défendu face aux eurodéputés la préservation de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique. Elle rappelé l’urgence de la crise climatique et environnementale. A l’issue d’un entretien avec le président du Parlement européen Antonio Tajani, l’adolescente a appelé les hommes et femmes politiques à « agir maintenant » contre le réchauffement climatique. Le combat pour l’environnement, loin d’être terminé, doit être, selon la jeune Suédoise, au cœur de la prochaine législature.


A lire

Pêche en Méditerranée : « un compromis qui préserve l’essentiel », selon François Commeinhes

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité