La start-up spatiale japonaise ALE installe son bureau européen à Toulouse

Par |

L’entreprise ALE a choisi la France, et plus particulièrement Toulouse, pour y développer ses activités de services et de données en Europe. La start-up nippone semble avoir été attirée par le dynamisme de l’écosystème spatial régional. 

L’innovation au service du secteur spatial

La société développe un projet original d’étoiles filantes artificielles. Elle a pour cela lancé en 2019 deux micro-satellites depuis lesquels des particules spéciales seront émises. Lors de leur entrée dans l’atmosphère, celles-ci forment une pluie d’étoiles filantes, vues de la terre, avant d’être consumées complètement. Les micro-satellites regorgent de technologies innovantes. Profitant de l’éclairement de ces étoiles filantes, ALE réalisera des mesures de divers paramètres scientifiques de la moyenne atmosphère grâce à des capteurs installés sur ses satellites.

Depuis le 1er décembre 2019, ALE est installée au sein de l’accélérateur Cockpit, au B612. A Toulouse, ALE entend poursuivre ses travaux sur les modèles de prévisions climatiques, la prédiction d’événements climatiques extrêmes, afin de contribuer à la pérennité de l’environnement terrestre et spatial et de soutenir l’exploration spatiale

Elle devrait créer de nombreux partenariats commerciaux et scientifiques avec les différents acteurs présents en Occitanie, et plus largement en Europe.

Pour son bureau toulousain représenté par Adrien Lemal, directeur scientifique, ALE a contracté un partenariat avec Satconseil, expert spatial toulousain. Éric Luvisutto, dirigeant de Satconseil, devient ainsi conseiller commercial d’ALE pour le volet service de données.

ALE Co, Ltd

Créée en 2011 à Tokyo, ALE est dirigée par Lena Okajima, CEO. Elle emploie 30 salariés. La société mène trois activités principales :
– le développement de services lies aux données mesurées dans la moyenne atmosphère
– le développement de technologies pour les micro-satellites
– le divertissement spatial sous la marque Sky Canvas

Un accompagnement par AD’OCC

Détecté par les équipes de Business France au Japon, le projet de la société, qui a participé au Toulouse Space Show 2018, est suivi depuis deux ans par l’Agence de développement économique d’Occitanie AD’OCC et Invest in Toulouse. Plusieurs visites ont été organisées dans la région pour la start-up japonaise. La société a ainsi rencontré des partenaires, entreprises, centres de recherche, agences gouvernementales, universités et écoles d’ingénieurs pertinents pour son projet. La présidente de Région, Carole Delga, s’est entretenue avec la présidente d’ALE, Lena Okajima, au Japon, lors de son déplacement en octobre 2019, et en novembre 2019 à Toulouse.

« Je me réjouis de l’implantation de la société japonaise ALE, qui a choisi la région Occitanie et Toulouse pour l’ouverture de son bureau en Europe. Le territoire offre un écosystème spatial unique avec une position de leader européen. La Région Occitanie et AD’OCC, son agence de développement économique, accompagnent l’entreprise dans son implantation. ALE est une start-up particulièrement dynamique et innovante, dont les activités concernent l’étude du climat et la protection de l’environnement, mais aussi la production d’étoiles filantes à partir de satellites », a déclaré Carole Delga.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité