Covid : l’agglo Béziers Méditerranée et la FRTP biterroise partagent les surcoûts « chantiers »

Par |

Afin d’harmoniser les prises en charge des demandes des entreprises de travaux auprès du maître d’ouvrage, il a été convenu de critères de répartition des surcoûts sanitaires, détaillés dans une charte signée ce jeudi 25 juin 2020 à la mairie de Sérignan.

L’Agglomération Béziers Méditerranée confirme ses investissements et chantiers en cours et les perspectives de commandes de travaux publics sur le territoire. Avec la délégation biterroise de la Fédération des travaux publics, elle signe une charte de partage des surcoûts de prévention du virus Covid-19 sur les chantiers.

Un effort important de soutien et de relance de l’activité, au service du territoire

Avec la reprise de l’activité, l’application du protocole sanitaire sur les chantiers de travaux publics de Béziers Méditerranée (voirie et réseaux notamment) a entraîné des coûts supplémentaires : achat de masques, équipements de protection, désinfection et nettoyage, installations spécifiques… Béziers Méditerranée et la délégation biterroise de la Fédération régionale des Travaux publics considèrent que ces surcoûts ne doivent pas remettre en cause l’équilibre et l’économie des chantiers, et qu’ils doivent être pris en charge par un effort conjoint du maître d’ouvrage et des entreprises de travaux. Afin d’harmoniser les prises en charge des demandes des entreprises de travaux auprès du maître d’ouvrage, il a été convenu de critères de répartition de ces surcoûts, détaillés dans une charte signée ce jeudi 25 juin 2020 en mairie de Sérignan.

La commande publique : 70 % de l’activité

Les entreprises de la délégation biterroise de la FRTP Occitanie sont des TPE, PME, ETI, établissements d’entreprises nationales, au service des collectivités de l’Ouest héraultais. Elles représentent près de 2 000 actifs (salariés, chefs d’entreprise, intérimaires…) sur ce territoire. La commande des collectivités constitue plus de 70 % de l’activité des entreprises de travaux publics. Elles construisent et entretiennent les voiries, les réseaux d’eau et d’assainissement, les réseaux d’énergie et de communication, les aménagements touristiques, les zones d’activité … « Tous ces investissements sont essentiels pour l’économie, pour le développement et la résilience de l’emploi en cette période de redémarrage de l’économie locale » indique la collectivité territoriale.

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité