LegiSocial publie le baromètre 2019 des salaires dans les métiers de la paie en 2018

Par |
etude-remuneration-metiers-paie-legisocial

LégiSocial, site expert en social, RH et paie, une étude sur les salaires dans les métiers de la paie en 2018. Il démontre une rémunération annuelle brute moyenne de 31.000€ dans le secteur de la paie, des métiers de la paie pour le moment très féminins avec 89% de femmes et 9.600€ d’écart de salaire brut en moyenne entre l’Île-de-France et la province.

Un secteur ouvert à tous

Les métiers de la paie sont, pour le moment, très féminins (89% de femmes). 68% des répondants ont entre 30 et 50 ans, avec une moyenne d’âge qui se situe à 40 ans. Malgré cette moyenne d’âge, plus d’un quart des répondants (26%) ont moins de trois ans d’expérience : les formations de gestionnaire de paie débouchent sur énormément d’opportunités et sont prisées en reconversion professionnelle. Tous les niveaux d’études sont représentés : 14% d’autodidactes ou de niveau bac, 41% de niveau bac+2, 23% de niveau bac+3, 12% de niveau bac+4 et 10% de bac+5.

Des disparités de rémunération

On constate plusieurs écarts de rémunération : tout d’abord, les répondants de plus de 50 ans gagnent en moyenne 8.700 euros bruts par an de plus que les répondants de moins de 30 ans, soit 25% de plus. L’écart est aussi creusé entre l’Île-de-France et la province : les répondants de région parisienne gagnent, en moyenne, 9.600 euros bruts de plus par an que les répondants provinciaux, soit 24% de différence. Enfin, les répondants travaillant en entreprise sont en moyenne rémunérés 4.000 euros bruts par an de plus que ceux travaillant en cabinet comptable (soit 13% de plus).

Une rémunération qui n’est pas à la hauteur

95% des répondants se disent intéressés et impliqués dans leur travail, et 71% d’entre eux sont motivés. Cela n’empêche pas 80,5% des répondants de penser que leur rémunération n’est pas à la hauteur de leurs compétences. De plus, là où 50% des sondés en cabinet comptable estiment que leur employeur contribue à leur développement professionnel (formations …), seuls 25% des sondés en entreprise pensent la même chose.

Un désir d’évolution

Dans le top 3 des envies d’évolution de carrière, on retrouve l’obtention de plus de responsabilités (47%), l’acquisition d’autres spécialités (39%) et le changement d’entreprise (32%). 33% des sondés déclarent vouloir rester au même poste dans le futur. On peut remarquer que 30% des employés d’entreprises de moins de 10 personnes veulent, plus tard, se diriger vers l’audit. Dans les DOM-TOM, 43% d’entre eux répondent vouloir changer de métier (contre 9% sur l’ensemble des répondants). Quant aux répondants d’entreprises de moins de 10 salariés, 43% d’entre eux aimeraient changer d’entreprise (contre 32% sur l’ensemble des répondants).

Etude réalisée par LegiSocial auprès de 292 répondants issus des métiers de la paie, du 18 décembre 2018 au 14 janvier 2019.


A propos de LégiSocial

Avec plus d’un million de visiteurs uniques par mois, legisocial.fr est la source d’informations sur le droit du travail proposant des contenus originaux mis à jour quotidiennement et des outils prêts à l’emploi. Plus de 450.000 abonnés reçoivent chaque semaine la newsletter de LegiSocial. Porté par une équipe éditoriale d’experts, LegiSocial traite de domaines variés sur le droit du travail : RH, paie, social. Le site s’adresse avant tout aux dirigeants d’entreprises, DAF/RAF, DRH/RRH, comptables et experts-comptables, avocats en droit du travail, juristes d’entreprises, gestionnaires de paie.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité