« Maisons de l’international » et « French business houses » : des incubateurs au service des PME françaises dans 58 pays

Par |

Accueillir les entrepreneurs et les filiales françaises à l’étranger : une des clés pour le développement à l’international des entreprises françaises. Depuis plusieurs années, le réseau des CCI Françaises à l’Etranger (CCIFE) fait le constat que le développement des entreprises françaises à l’étranger se heurte souvent à des difficultés très pratiques : trouver des locaux immédiatement fonctionnels, s’intégrer dans la communauté des affaires sur place, bénéficier de services de secrétariat, de traduction, recruter des équipes locales performantes, les former…

Pour résoudre ces problématiques concrètes, les CCIFE ont créé un réseau de 71 incubateurs d’entreprises dans 58 pays : 651 postes de travail équipés sont à ce jour proposés aux entreprises, de manière très flexible et à des tarifs compétitifs. Dans la plupart de ces incubateurs, des services de secrétariat à temps partagé, de recrutement et de formation sont également disponibles, afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises et des entrepreneurs.

Agrandissement des incubateurs français (ou French business houses) dans plusieurs métropoles

Le réseau d’incubateurs français à l’étranger poursuit cette année son élargissement, avec le développement de l’incubateur de New Delhi, le troisième dans le pays après ceux ouverts à Mumbai (Bombay) et Chennai. L’incubateur de New Delhi dispose désormais de 8 postes de travail équipés et 2 salles de réunion.

A Istanbul, la chambre a investi pour agrandir son incubateur, qui propose désormais 20 bureaux et 2 salles de réunion.

A Johannesburg, ce sont désormais 9 bureaux et une salle de réunion qui sont à la disposition des entrepreneurs français et de leurs collaborateurs.

Sur les quatre dernières années, les CCIFE ont augmenté leur capacité d’accueil au rythme de 80 à100 postes de travail par an. Les 71 incubateurs français à l’étranger, créés par les CCIFE, ont hébergé, en 2011 et 2012, 567 entreprises et filiales d’entreprises ainsi que 117 Volontaires Internationaux en Entreprise.

Augmenter la capacité d’hébergement à l’étranger ?

Si aujourd’hui l’Etat ou les Collectivités territoriales souhaitaient investir dans une capacité d’hébergement supplémentaire à l’étranger, comme cela semble être leur volonté, les CCIFE se mettent à leur disposition. Elles ont l’expérience de la gestion d’incubateurs et jouent sur les synergies entre leurs différentes activités, notamment l’animation des communautés d’affaires et d’implantation des entreprises à l’international, permettant ainsi une intégration rapide des nouveaux entrants.

Qui est le CCIFE ?

Le réseau des CCI Françaises à l’Etranger compte aujourd’hui 107 chambres de commerce, réparties dans 77 pays. Ce réseau d’associations à but non lucratif compte 30 000 entreprises françaises et étrangères parmi ses membres et s’autofinance à hauteur de 97%. L’objectif des CCI Françaises à l’Etranger (CCIFE) est double : accompagner à l’export les entreprises françaises et renforcer les communautés d’affaires françaises à l’étranger.

Pour aller plus loin : L’ensemble de l’offre de domiciliation d’entreprise et d’incubateurs des CCIFE est en ligne sur :
www.uccife.org/services-a-lexport/simplanter/domiciliation-hebergement/

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité