Marie-Thérèse Mercier : les priorités et outils économiques de la Région Occitanie pour soutenir l’emploi

Par |

Commissaire aux comptes et expert-comptable, mais aussi conseillère régionale, vice-présidente de l’Agence de développement d’Occitanie (Ad’Occ) et présidente d’Occitanie Events, Marie-Thérèse Mercier pilote également le projet de Cité de l’Economie et des Métiers de demain. En ce début d’année, la rédaction de l’HJE lui a proposé de faire le point sur ces différentes structures et de dégager des axes de perspectives…

Vous avez de multiples casquettes. Quelles sont vos priorités actuelles ?

Marie-Thérèse Mercier : « Je m’exprime ici en tant que conseillère régionale, au nom de la présidente de Région, Carole Delga, plutôt qu’en tant que chef d’entreprise. Les priorités de la Région Occitanie sont de plusieurs ordres. Elles ont consisté à faire face à l’urgence dès la première vague de la pandémie de Covid-19 et à soutenir les petits commerces, les artisans et les TPE et PME en difficulté face à la situation, au travers du plan d’urgence.

48.000 entreprises et 250.000 emplois en bénéficient et il est toujours en place. La priorité est de préserver l’emploi. La mise en œuvre de ce plan d’urgence a nécessité 370 millions d’euros lors de la première vague, et plus de 50 millions d’euros ont été rajoutés pour faire face à la seconde vague.

Beaucoup d’actions de solidarité ont aussi été soutenues pendant cette crise sanitaire. La Région y participe aux côtés des associations, par des actions auprès des plus démunis sur le plan alimentaire notamment, la crise économique liée à la pandémie ayant aggravé la situation des plus pauvres.

A plus long terme, la Région a pour priorité un plan de transformation profonde de l’économie et de la société pour travailler sur le monde de demain. Ce plan, c’est le Green New Deal, notre action phare qui va guider toutes nos politiques. Il est très important pour nous car il va guider nos actions sur les prochains mois et sur la mandature future. La Région Occitanie met en place le premier budget vert, ce qui signifie que nos investissements seront évalués par une note verte.

La Région donne la priorité à l’emploi et à la formation car 2021 s’annonce très difficile, avec des risques de fermetures d’entreprises, des dépôts de bilan. Il s’agit pour nous d’accompagner les entreprises avec notre plan Former plutôt que licencier et d’accompagner les filières et la transformation des entreprises. La transformation digitale est au cœur des actions qui doivent être menées.

Pour autant, nous ne sommes pas favorables au tout digital, car la relation humaine est très importante. La plateforme 100 % Occitanie Dans ma zone a été créée par la Région pour inciter le public à acheter local et les entreprises et commerces à se digitaliser. Nous pensons que la transformation digitale est nécessaire pour faire face aux crises. Le plan de relance est un plan ambitieux, qui met aussi des moyens importants sur l’accompagnement de secteurs en difficulté : tourisme et thermalisme, aéronautique, agriculture et agroalimentaire par exemple.

Notre vision est qu’il y aura par ailleurs de nombreuses créations d’emplois dans des secteurs d’avenir – énergies renouvelables, hydrogène vert, e-santé –et que nous devons anticiper pour que ces métiers soient créés dans notre région. C’est pourquoi l’ARIS (agence régionale pour les investissements stratégiques, qui vient d’être créée ) favorisera les relocalisations et les implantations en Occitanie d’entreprises sur des métiers de demain. Notre Green New Deal permettra de créer des emplois nouveaux dans des filières responsables. Il faut former les personnes vers ces emplois-là et informer les jeunes pour qu’ils s’orientent vers ces métiers de demain. »

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité