Mise en place du travail distancié : télétravail, travail sur site distant, lequel choisir ?

Par |

Le travail à distance est actuellement à la mode. Vecteur de qualité de vie au travail et de meilleure conciliation vie privée / vie professionnelle, il peut être un atout majeur afin de fidéliser et attirer de nouveaux collaborateurs.

Quelle forme de travail distancié choisir ?

Le télétravail permet aux salariés de travailler en dehors des locaux de l’entreprise (depuis leur domicile ou un espace de coworking) en utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) : smartphone, ordinateur portable, Internet… Le travail sur site distant, quant à lui, peut être mis en place si l’entreprise est constituée de plusieurs établissements ou d’un réseau d’agences. Il consiste, pour le salarié, à aller travailler sur le site le plus proche de son domicile. Il garde ainsi un contact direct avec les autres salariés de l’entreprise.

Comment mettre en place le travail à distance ?

Le télétravail doit être mis en place par accord collectif (de branche ou d’entreprise). En l’absence d’accord de branche, des négociations doivent être entamées avec les organisations syndicales de l’entreprise. Ce n’est qu’à défaut d’accord collectif ou en l’absence de délégué syndical que l’employeur peut mettre en place le télétravail par une charte qu’il aura élaborée, après avoir consulté le CSE (comité social et économique). L’accord ou la charte précise notamment les conditions de passage en télétravail, les modalités de contrôle du temps de travail, les plages horaires de travail, etc.

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité