Montpellier Business School : deux diplômés primés pour booster leur start-up responsable

Par |

Deux diplômés de MBS remportent 10.000 euros pour financer leur start-up responsable. Gourmands et créatifs, Valentin et Pia sont à l’image de leur Panzi…

Le Prix Jeune entreprise innovante et responsable de la Fondation Montpellier Business School pour l’égalité des chances est destiné aux étudiants entrepreneurs et aux diplômés depuis moins de trois ans. Ce concours évalue le réalisme financier, la qualité du business plan, le caractère innovant et la contribution à la défense des valeurs d’ouverture, de responsabilité et performance globale du projet.

Le 7 juin dernier, la 11e édition de ce challenge a récompensé Pia et Valentin, diplômés 2018 du Programme Grande Ecole et créateurs de Panzi et Panzi ! « En une phrase, Panzi et Panzi, c’est imaginer la street food de demain et contribuer à un monde meilleur » explique Valentin, cocréateur du concept. « Un Panzi est une sorte de chausson : un « sandwich » hybride composé de pâte à pizza, servi chaud, facile à manger et surtout réalisé entièrement en Occitanie » complète Pia. Faites à la main, les recettes sont personnalisables et proposées sous forme de solution clé en main aux restaurateurs de la région.

Une création responsable 100 % locale

« Nous ne sommes pas que fournisseurs et livreurs pour nos clients restaurateurs. L’idée est de proposer un accompagnement stratégique 360°, reprenant toutes les matières qui peuvent être enseignées à MBS. Nous analysons les besoins en termes de volume, de fréquence et de marketing et nous offrons ainsi aux distributeurs un vrai dispositif complet pour délivrer le meilleur service possible » explique Pia.

Pour Valentin : « L’objectif est de partager nos Panzi avec le maximum de personnes en gardant en tête notre promesse : des produits locaux fabriqués par des personnes locales ».

La contribution à l’écosystème local avec l’emploi de matières premières 100% occitanes et le parti pris de privilégier un produit sain, fait maison, sans conservateurs ou colorants alimentaires ont séduit le jury de cette 11e édition qui a su détecter également un engagement sociétal fort au sein des producteurs locaux.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité