Montpellier : Capbloc sélectionnée par INNEST, l’accélérateur des experts-comptables de Paris IdF

Par |
numerique

La start-up de Simon de Charentenay - Capbloc - fait partie des 4 entreprises sélectionnées par l'accélérateur d'entreprises lancé par l'ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France.

Première promotion

Jonathan Cohen fondateur de l’accélérateur INNEST

Innest est l’accélérateur de start-up de l’Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France. Il vient de dévoiler les projets innovants qui vont rejoindre la première édition de son programme de soutien. Sélectionnées parmi 50 candidates, 4 start-up – dont Capbloc – ont été distinguées par un jury constitué de représentants de fonds d’investissement (Blackfin, Breega, et OneRagtime) et d’entreprises partenaires (AG2R La Mondiale, Experts et Finances et Intuit). Ces jeunes entreprises vont bénéficier d’un accompagnement sur-mesure développé par Innest.

Répondre aux problématiques des experts-comptables

Après avoir créé en 2018 la Plateforme d’Outils Numériques (PON) référençant les éditeurs de logiciels destinés aux experts-comptables, l’Ordre des Experts-Comptables de Paris Ile-de-France a lancé en 2019 son accélérateur de start-up, baptisé Innest. L’objectif d’Innest, doté d’un budget de fonctionnement de 200 000 €, est de mettre en avant des solutions innovantes et fiables correspondant aux enjeux de la profession du chiffre (AccountTech) pour faciliter la transformation digitale des cabinets d’expertise comptable.



Laurent Benoudiz, président de l’Ordre des Experts-Comptables de Paris Ile-de-France, indique que le programme Innest est né d’un double constat. D’une part des start-up cherchent à percer le marché des experts-comptables, d’autre part, les cabinets d’expertise comptable, quelle que soit leur taille, ont du mal à identifier les solutions les plus pertinentes pour leurs activités au sein de l’écosystème des start-up de l’AccounTech. C’est tout l’objet de l’accélérateur Innest, qui souhaite résoudre ces problématiques en mettant en relation les start-up accélérées avec une communauté de 260 experts-comptables qui jouent le rôle de bêta-testeurs pour les solutions proposées. Et dont le nombre est en croissance continue. Jonathan Cohen, fondateur d’INNEST, relève l’engouement d’une profession qui souhaite participer activement à la mise au point de ces nouveaux services.

4 start-up retenues, dont Capbloc

La première promotion entend apporter des solutions d’automatisation et de dématérialisation sur 4 briques de compétences distinctes, allant de la gestion des titres à l’analyse automatisée des données financières des sociétés. Les projets retenus sont ceux portés par :

ABCSR, start-up sociétale/FinTech innovante qui propose aux PME et TPE de mesurer leurs contributions RSE ou leur empreinte socioéconomique et environnementale à partir de l’analyse de leurs données financières. Le but est de permettre d’orienter leur stratégie en conséquence ;

Evaltonbiz, start-up qui développe un outil de construction collaborative du prévisionnel financier, permettant d’évaluer et de tester la solidité financière d’un projet et facilitant le dialogue avec les partenaires financiers des entreprises ;

Juriactes, start-up dont le progiciel SAAS vise à favoriser le gain de productivité et de compétitivité des cabinets d’expertise comptable et cabinets juridiques (avocats, notaires, juristes). Elle assure notamment l’automatisation de la rédaction d’actes juridiques comme l’approbation des comptes.



Simon de Charentenay CEO Capbloc

Et enfin, Capbloc, Capbloc, start-up basée à Montpellier, a été créée par l’emblématique Simon de Charentenay au cursus mixte d’avocat et de serial créateur de Legal et Account Tech, mais également spécialiste de la Blockchain.  Capbloc accompagne les experts-comptables dans leurs besoins de dématérialisation des registres légaux. La start-up dispose de son propre réseau blockchain privé autorisant la dématérialisation de toute la chaîne de gestion de l’actionnariat ;

Un accompagnement dédié à l’AccounTech de quatre à six mois

Thomas Roy chargé de l’ingénierie et du réseau de bétâ-testeurs.

Avec l’accès à la communauté de bêta-testeurs, les start-up accélérées par Innest seront en prise directe avec les attentes de la profession. Les 4 entreprises sélectionnées vont également bénéficier d’un accompagnement à plusieurs niveaux :

  • des formations de compréhension du fonctionnement des cabinets d’expertise comptable ;
  • des formations techniques dispensées par l’école de développement Le Wagon ;
  • des tests de sécurité numériques (pentests) pour certifier la sûreté technique de leurs solutions ;
  • un coaching par un mentor, expert-comptable et entrepreneur qui suit l’avancée du projet et conseille les start-up dans leur développement ;
  • une mise en avant auprès des experts-comptables grâce au réseau et aux événements de l’Ordre des Experts-Comptables de Paris Ile-de-France.

« Durant quatre à six mois, les lauréats bénéficieront de retours d’expériences sur leurs projets de la part des experts-comptables eux-mêmes, contribuant ainsi directement au développement de solutions innovantes », précise Jonathan Cohen, fondateur d’Innest.

(DC)



 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité