Montpellier décroche le label Capitale French Tech

Par |
hotel-french-tech-montpellier

La Mission French Tech nationale vient d'attribuer le label Capitale à la French Tech Méditerranée, qui regroupe les territoires de l'Hérault, du Gard et du Sud Aveyron, incluant la French Tech Montpellier. C'est donc un plébiscite pour l'association désormais centrée sur les entrepreneurs, qui porte la dynamique French Tech sur le pôle métropolitain.

En octobre dernier, le secrétaire d’Etat au Numérique et la directrice de la French Tech avaient annoncé le lancement d’un appel à candidatures pour la labellisation de Communautés et Capitales French Tech (10 à 12 capitales étaient prévues en France). Il s’agit d’une restructuration du concept French Tech qui a donné lieu à la création d’une structure associative centrée sur les entrepreneurs et dont le président est Frédéric Salles (PDG de Matooma) (lire notre article : L’écosystème French Tech Montpellier doit se réinventer). L’association French Tech Méditerranée a été créée par un collectif d’entrepreneurs fédérant l’ensemble des start-up du Gard, de l’Hérault et du sud de l’Aveyron ainsi que les collectivités territoriales, les grands groupes, les incubateurs, accélérateurs et fonds, avec pour objectif d’accompagner les champions de demain en répondant aux enjeux de l’hypercroissance. Ceux-ci sont amenés à gérer le concept, qui dépassera les limites administratives des métropoles. La Métropole avait annoncé vouloir accompagner ce nouveau processus de labellisation et la création de la structure associative et poursuivre son action via la détection des entreprises en hyper croissance. La French Tech Méditerranée fait donc partie des 13 capitales annoncées ce jour et des 38 communautés French Tech (via Montpellier Hérault). Les labels sont attribués pour une durée de trois ans renouvelable. 48 communautés à l’international ont également été sélectionnées.

Un nouveau challenge

L’association French Tech Méditerranée devra désormais répondre aux enjeux d’hypercroissance des entreprises, sur la question du financement, du recrutement et de l’internationalisation. Elle accompagnera, aux côtés de la Métropole, les start-up du territoire pour qu’elles deviennent les grandes ETI et « licornes » de l’innovation de demain. L’ouverture en 2021 de la Halle Cambacérès (lire notre article) portée par la Métropole et dédiée à l’innovation et aux start-up ambitieuses, devrait permettre de renforcer l’attractivité et la dynamique du pôle métropolitain French Tech.

(Source : M3M)


Lire nos articles sur la French Tech Montpellier

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité