Morad Houmir : « Magie collaborative pour le CJD Béziers »

Par |
cjd-beziers-copresident-houmir-arbez
De gauche à droite, les deux coprésidents du CJD Béziers : Pierre-Guillaume Arbez et Morad Houmir. © CJD Béziers

Morad Houmir est le coprésident - avec Pierre-Guillaume Arbez - de la section biterroise du Centre des Jeunes Dirigeants. Il précise pour l'Hérault Juridique & Economique les actions du CJD Béziers et sa volonté d'ouvrir la plénière prestige du 15 mars prochain à la magie de l'économie de la connaissance. L'événement aura lieu à la salle Zinga Zanga, avec pour intervenant Idriss Aberkane, enseignant, conférencier et essayiste français.

Que représente pour vous le CJD Béziers ?

« Nous sommes aujourd’hui 47 JD – Jeunes dirigeants – au sein de la section de Béziers. La force du CJD est de permettre d’échanger avec des dirigeants d’entreprises de toutes les tailles. Des personnes qui sont soit des créateurs d’entreprises, soit des personnes au sein d’entreprises familiales et qui sont amenées à prendre la succession, soit, comme moi, des dirigeants salariés. Avec des profils très différents, ce qui donne la possibilité de croiser les points de vue et les expériences, souvent différents, sur une même thématique ou problématique. Le chef d’entreprise a parfois tendance à se limiter à son entourage immédiat. La pluralité offerte par le CJD permet de grandir aux côtés de chacun. C’est vraiment une chance. »

C’est aussi une question de valeurs…

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité