Nouveau concept : un Drive en Vrac (zéro déchet) à Baillargues dès cet été

Par |

Un nouveau concept de Drive en Vrac va voir le jour à Baillargues, dans l'Hérault, à l'est de Montpellier.

Le Drive en Vrac fonctionnera sur un système de consigne inversée. Le client fera ses courses sur Internet et choisira le jour et l’heure de retrait de sa commande. Le Drive en Vrac conditionnera les produits dans des bocaux en verre. Lorsqu’ils seront rapportés, 10 centimes par bocal seront offerts, qui seront au choix crédités en bons d’achat sur la prochaine commande ou reversés à une association de défense de l’environnement.

Zone de la Biste à Baillargues

Proposant des produits biologiques ou raisonnés, alimentaires et non-alimentaires, sans emballage, le Drive en Vrac de Baillargues va privilégier les circuits courts de proximité en faisant appel aux producteurs et créateurs locaux. Il ouvrira ses portes dans la zone industrielle de la Biste cet été. Le Drive doit permettre aux habitants de l’est de Montpellier d’avoir accès beaucoup plus facilement à une consommation plus responsable. Ce nouveau mode d’achat répond en effet à une véritable prise de conscience des consommateurs et à leur envie de soutenir une économie plus circulaire et locale, de contrôler leurs déchets et de consommer des produits moins transformés.

Incubé à Alter’Incub

Après treize années d’encadrement dans une multinationale de l’agroalimentaire, avec l’aide de son frère Laurent, graphiste, Mélanie Bayot-Verdier, mère de 2 enfants, a décidé de lancer à Baillargues ce nouveau type de point de vente qu’elle a elle-même pensé et monté. Pour mener à bien son projet, elle a intégré Alter’Incub, l’incubateur régional d’innovation sociale, qui a également accompagné deux autres services au volant zéro déchet : Le Petit Circuit dans la zone de Fréjorgues Ouest et La Palanche à Saint Gély-du-Fesc.

Une création héraultaise

Mélanie Bayot-Verdier compte ouvrir son point de vente entre la mi-juillet et début août. « Ce n’est pas une enseigne nationale, mais un concept que j’ai entièrement créé. Nous aurons 250 références environ, allant de l’alimentaire au non-alimentaire, incluant  la cosmétique et divers ustensiles que l’on retrouve dans les magasins de vrac habituels. Nous misons particulièrement sur la sécurité sanitaire : nos bocaux seront désinfectés aux normes les plus exigeantes, voire plus… » argumente Mélanie. Le Drive en Vrac, qui travaille actuellement à la création de son site Internet et développe ses réseaux sociaux (bientôt disponibles) ne proposera ni viande ni poisson – « Nous ne savons pas faire » – mais n’exclut pas la commercialisation de fruits de mer – des huîtres –  par exemple au moment des fêtes de fin d’année. « Ce sera du ponctuel pour répondre aux attentes festives de notre clientèle » indique Mélanie Bayot-Verdier. La fondatrice et responsable du Drive prévoit l’embauche immédiate d’une personne, et d’une seconde d’ici la fin de l’année.


Contact Mélanie Bayot Verdier  ledriveenvrac34@gmail.com

ou via le site d’Alter’Incub

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité