La Nuit du Pitch (la parole aux TPME !) décalée au 27 avril

Par |

La parole est à la Nuit du Pitch ! 300 entreprises en 3 heures chrono ! Plus de 15 000 prises de contacts en une soirée. La Nuit du Pitch, qui en est à sa troisième édition, initialement prévue le 3 mars, sera organisée le 27 avril prochain à l’Espace Lattara, à Lattes.

C’est désormais un événement bien rodé dont le succès ne se dément pas. En avril prochain, les chefs d’entreprise vont pouvoir à nouveau pitcher en BtoB, dans une ambiance conviviale mais studieuse. Attention, le nombre de places disponibles est volontairement limité à 300 ! L’inscription est d’ores et déjà vivement recommandée.

Nicolas Dulion (Espace Entreprise) et Bruno Chomeyrac (Dynabuy), en partenariat avec la ville de Lattes, reconduisent la Nuit du Pitch le 27 avril prochain. Plus de 300 chefs d’entreprise s’étaient donné rendez-vous lors du précédent « pitch meeting ». Pour l’édition à venir, la manifestation organisée à l’Espace Lattara bénéficiera du soutien des deux syndicats patronaux – CPME 34 et Medef Hérault Montpellier – qui vont mobiliser leurs adhérents. Objectif : favoriser davantage encore la rencontre et l’échange des acteurs de l’économie locale en fixant les attentes de toutes les typologies d’entreprises : solo, TPE, PME… Ils nous expliquent pourquoi.

Martine Margueritte, élue à la mairie de Lattes en charge des affaires économiques, rappelle la genèse de cet événement unique dont l’Hérault Juridique est partenaire presse. « Lorsque Katia Marcellot (Com’Une Idée, ex-coorganisatrice de l’événement) est venue nous voir il y a trois ans, nous avons d’emblée adhéré à la démarche en mettant gratuitement l’Espace Lattara à disposition. L’emploi doit rester la priorité d’une municipalité si l’on veut maintenir un lien social équilibré et dynamique. Tout ce qui favorise le développement des entreprises, donc de l’emploi, doit être aidé. Nous le faisons pour la Nuit du Pitch mais également pour d’autres événements organisés autour de l’emploi, comme le Forum Les Mentoriales, qui sera organisé en janvier prochain, toujours à l’Espace Lattara ».



 

Nicolas Dulion et Bruno Chomeyrac en conviennent, l’idée est que la Nuit du Pitch devienne un peu le lieu du circuit court entre entreprises de l’Hérault, TPE ou PME, quel que soit leur secteur d’activité. « A l’exemple du bâtiment – gros oeuvre et second oeuvre et leurs corps d’activité – ou du monde industriel, qui ne viennent pas forcément échanger avec le milieu du consulting, de l’édition ou de la nouvelle économie comme les start-up » analyse Nicolas Dulion. Et inversement ! « C’est cette passerelle que nous voulons créer le temps d’une soirée conviviale où chacun peut être acteur de son développement » confirme Bruno Chomeyrac. Il existe un vrai besoin, une attente forte de business, notamment de la part des acheteurs des entreprises de taille moyenne qui veulent investir d’autres écosystèmes trop souvent cloisonnés. « Il y a aussi une méconnaissance des potentiels d’innovation ou de réalisation en local. On va souvent chercher loin ce que l’on a à côté » ajoute Nicolas Dulion. « Au-delà du fait que l’on passe une soirée agréable, nous proposons la rencontre avec des types d’entreprises auxquels on n’aurait pas forcément pensé pour développer son business » souligne Bruno Chomeyrac. La finalité de la Nuit du Pitch est très concrète et entend dynamiser la relation d’affaires. « Un peu à l’image de ce que fait le Prix de la TPE, qui met en lumière des savoir-faire locaux extraordinaires, explique Nicolas Dulion. Un potentiel que l’on n’imaginait pas trouver dans la proximité de son entreprise ». « Nous avons d’ailleurs offert une invitation à tous les gagnants du Prix de la TPE 2019, pour qu’ils viennent présenter leur activité lors de la prochaine Nuit du Pitch. »

 

 

 

Grégory Blanvillain, président de la CPME Hérault, homme de communication (il a cofondé l’agence événementielle Com’event), est rompu aux présentations publiques et à l’animation d’événements (il est également le président de la commission des réseaux à la CCI Hérault). Il ne pouvait que répondre favorablement à la sollicitation des organisateurs de la Nuit du Pitch. « Notre syndicat patronal soutient bien sûr cette manifestation et y prendra une part active, parce que c’est une belle initiative et parce que nous sommes favorables à ce que les entrepreneurs de Montpellier et de l’Hérault échangent, se connaissent et travaillent ensemble. Tout ce qui peut favoriser cette économie présentielle entre entrepreneurs héraultais doit être promu. Nous connaissons bien Nicolas Dulion. C’est un chef d’entreprise qui fait énormément pour les réseaux tout au long de l’année. Et le pitch est important pour un dirigeant qui, dans son quotidien, dans les réseaux, perçoit que si l’on n’est pas capable d’accrocher très rapidement avec son interlocuteur, rien ne va en ressortir. Savoir pitcher, savoir accrocher, donner de l’intérêt, en susciter, cela reste primordial quand on est responsable d’une entreprise qui doit se développer et franchir les obstacles rituels, notamment avec ses clients, les administrations ou… son banquier. »



Samuel Hervé, président du Medef Hérault Montpellier (également vice-président de la CCI Hérault, entre autres), veut même aller plus loin ! « La prise de parole est essentielle pour un dirigeant. En échangeant avec les organisateurs, l’idée m’est venue de mettre en place, pour nos adhérents, un atelier Pitch Financier, pour que nos chefs d’entreprise s’exercent à présenter leur activité de façon concise et claire, tout en tenant compte de l’interlocuteur – administration publique ou financeur. A ce titre, la Nuit du Pitch est un événement concret, et l’exercice du Pitch est un exercice de concision. Comme le dit l’adage : « Ce qui se conçoit aisément s’énonce clairement ». Nos chefs d’entreprise, qui portent des valeurs fortes mais qui ont parfois du mal à les formuler et à les revendiquer, doivent se livrer à cet exercice. Soutenir ce type de manifestation ne peut qu’aider les dirigeants et les porteurs de projets à grandir. Parce que l’on a l’obligation de faire un pitch, on a l’obligation d’ordonner ses idées donc d’organiser la vision de son entreprise. Cela ne peut qu’être très bénéfique ».


• Infos et inscriptions à la Nuit du Pitch sur le site : https://lanuitdupitch.fr/

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité