Orchestra-Prémaman : suppressions d’emplois et fermetures de magasins annoncées

Par |

Le groupe Orchestra-Prémaman a présenté ce 17 février un projet de réorganisation de ses activités auprès de ses instances représentatives du personnel, ainsi qu’à ses salariés. Ce projet de réorganisation, qui doit accélérer le redressement « nécessaire et durable » du groupe, s’accompagne de fermetures de magasins et d’une restructuration de l’emploi et de la logistique.

Fermetures de 81 magasins à l’international et 44 en France

Déjà amorcée depuis l’ouverture de sa procédure de sauvegarde le 24 septembre 2019 pour pérenniser son activité, la réorganisation proposée prévoit le recentrage du groupe sur ses 5 principaux marchés (France, Belgique, Suisse, Maroc et Grèce), impliquant la fermeture par liquidation de 81 magasins à l’international. La restructuration du réseau en France au profit des grands formats et du digital passera également par la fermeture en France de 44 magasins (dont 36 succursales représentant un total de 149 employés) sur les 304 aujourd’hui.

Transfert d’activité des entrepôts de Saint-Aunès et Saint-Jean-de-Védas vers Arras

Le plan de réorganisation comprend également le transfert d’activité des entrepôts de Saint-Aunès et Saint-Jean de Vedas vers celui d’Arras, et la suppression nette de 25 emplois au siège de l’entreprise. Au total, cette réorganisation devrait entraîner en France la suppression de 149 postes en magasins, 115 postes logistiques, 38 postes au siège ; auxquels s’ajouteront environ 300 postes supprimés à l’étranger. Ce plan mène également à la création de 13 postes au siège ainsi que 130 postes à l’entrepôt d’Arras au sein de la coentreprise Orlog (qui seront proposés comme postes de reclassement aux salariés d’Orchestra-Prémaman). Le groupe emploie actuellement 2 920 collaborateurs.

Moins de produits

Le groupe annonce le recentrage de l’offre commerciale sur moins de produits, avec en particulier la diminution du nombre de références en textile, et le développement de l’activité digitale et de nouveaux services multicanaux. Orchestra-Prémaman mise également sur l’amélioration de la performance opérationnelle avec des mesures de simplification de l’organisation, comme la redéfinition de la stratégie achat, avec notamment la division par deux du nombre de fournisseurs et la fermeture du bureau d’achat de Shanghai relocalisé sur Hong-Kong ; mais aussi l’optimisation des fonctions au siège, entraînant la réduction des effectifs au siège du groupe (suppression nette de 25 postes : 38 suppressions et 13 créations).

Reprise de la cotation le 18 février 2020

Le groupe précise que la priorité d’Orchestra-Prémaman est aujourd’hui de travailler sur le maintien de l’emploi des collaborateurs concernés et la poursuite de son redressement. Ce projet est actuellement soumis à l’avis consultatif des instances représentatives du personnel. Le communiqué indique également que la procédure de sauvegarde ouverte le 24 septembre 2019 en faveur d’Orchestra-Prémaman SA se déroule normalement. Le plan de réorganisation présenté ce 17 février s’inscrira dans le plan de sauvegarde qui sera présenté au Tribunal de Commerce Spécialisé de Montpellier, la date de présentation du plan de sauvegarde devant encore être définie. A noter également, qu’une audience auprès du Tribunal de Commerce Spécialisé de Montpellier est fixée au 17 mars 2020, audience au cours de laquelle l’ouverture d’une seconde période d’observation de six mois devrait être demandée. La cotation des actions sur Euronext Paris, suspendue depuis le 17 février 2020, reprendra le 18 février 2020.


A lire aussi : Interview HJE : Pierre Mestre précise sa nouvelle stratégie pour Orchestra


 

L’HJE cette semaine. A lire en ligne (espace abonné)

HJE n°3294

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité