Près de 1,85 million de passagers en 2017 pour l’aéroport Montpellier-Méditerranée

Par |
aeroport_montpellier-nouvelles-lignes-ryanair-easyjet-tuifly

Avec 1 849 410 passagers accueillis, l’aéroport Montpellier-Méditerranée (AMM) a battu son record de trafic annuel, qui remontait à l’an 2000. Pour 2018, AMM vise le maintien de son activité à ce niveau tout en intensifiant la mue des infrastructures et de la plateforme.

Au 31 décembre, le trafic cumulé sur l’ensemble de l’année 2017 s’établit à 1.849.410 passagers commerciaux. En une année, AMM aura donc conquis plus de 178 000 passagers (1 671 086 passagers en 2016), soit un taux de croissance annuel de 10,67%. Ainsi, en deux années, quelque 340 000 voyageurs ont été gagnés, soit bien plus que tout au long des 15 années précédentes. Si le groupe Air France/KLM (avec ses filiales Hop ! et Transavia) assure toujours près de 60% de l’activité montpelliéraine, on note la progression sensible de deux compagnies : Air Arabia et Volotea, chacune flirtant avec les 160.000 passagers. Alors qu’EasyJet, n°2 sur la plateforme, atteint pour sa part les 200.000 passagers.

+12,5% pour les vols domestiques

En termes de destinations, les vols domestiques (intranationaux) gagnent près de 12,5%, grâce notamment à La Navette de et vers Orly (+17,4%) et à la desserte de et vers Nantes (+12,1%). Les routes européennes sont en augmentation plus légère (+2,2%), avec en particulier Dublin (+35%), mais aussi Londres Gatwick (+5%), Amsterdam (+3,7%) et Rotterdam (+9,2%). Enfin, l’international (hors Europe) gagne 20% de passagers : Alger connaît un doublement de sa fréquentation, Nador gagne 24,6%, Fès 27,1% et Marrakech 43,6%.

Projet immobilier

D’ici à la fin de l’année, l’aéroport et sa plateforme présenteront un nouveau visage. En effet, la construction imminente d’un complexe hôtelier et celle d’immeubles de bureaux (lire l’article), ajoutées à d’importants aménagements paysagers, vont sensiblement modifier la voie d’accès principale à l’aéroport. Dans le même temps, comme il avait été annoncé en décembre, les travaux de construction de la plateforme de distribution pour l’Europe du sud de l’équipementier sportif Asics débuteront très vite et permettront de booster la zone dédiée au fret et à la logistique. Côté infrastructures aéroportuaires, la construction d’un nouveau terminal (lire l’article), dans le prolongement des aérogares existantes, débutera début mars pour une livraison au printemps 2019.  Dès lors, l’aéroport Montpellier Méditerranée pourra traiter jusqu’à 2,5 millions de passagers, et sera même prêt à engager une seconde phase d’extension pour accueillir ensuite au-delà de 3 millions de passagers.

Emmanuel Brehmer est le président du directoire de l’aéroport Montpellier-Méditerranée.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité