Prix de la TPE : My Horse Family reçoit le Grand Prix 2018

Par |
Les lauréats 2018 du Prix de la TPE.

Les trophées du prix de la TPE 2018 ont été remis ce soir, 7 décembre, dans le cadre du forum La Place créative, au Corum de Montpellier. 4 prix TPE, 1 Prix Engagement durable, et 3 coups de cœur ont été décernés. Les lauréats sont…

 

182 entreprises s’étaient portées candidates pour la 16e édition du Prix de la TPE, et 18 avaient été retenues pour participer à la finale organisée le 7 décembre, au Corum de Montpellier, dans le cadre de La Place créative (forum de la création d’entreprises). Cinq TPE ont été primées et 3 Coups de Cœur ont été décernés. Cette édition 2018 fédérait pour la première fois 4 départements d’Occitanie : l’Hérault, le Gard, l’Aude et la Haute-Garonne.

TPE est l’acronyme de Très Petite Entreprise mais pourrait  se traduire par Très Petite Equipe, car le succès de ces sociétés est rarement l’œuvre d’un seul homme, mais plutôt d’un collectif minimaliste, fortement engagé au quotidien dans la bonne marche de l’entreprise. Les jurés du Prix de la TPE 2018 ont pu mesurer l’énergie et l’inventivité déployées par ces professionnels souvent visionnaires, qui s’acharnent avec obsession à la réussite de leur idée. Dix-huit candidats étaient en lice cette année pour ce prix pas comme les autres qui sait si bien mettre en valeur les très petites pépites  du tissu économique occitan.

Cette année, outre les trois Prix Être, Faire et Piloter et le Grand Prix de la TPE attribué à l’entreprise qui a su démontrer le plus de qualités dans ces trois domaines, un prix de l’engagement durable et 3 Coups de cœur ont été décernés, contre deux habituellement. Une exception qui tient notamment au nombre accru de territoires représentés lors de cette édition (6 au lieu de 4), avec la présence nouvelle des départements de l’Aude et de la Haute-Garonne.

L’Hérault Juridique & Economique, partenaire Presse historique de ces trophées depuis l’origine (seize ans !) est une nouvelle fois fier d’aider à la promotion de ces entreprises et dirigeants passionnés et attachants, qui ne comptent pas leurs heures pour contribuer à leur manière à l’économie locale.


MYHORSEFAMILY - Romain Levy

 

Grand Prix TPE 2018 : My Horse Family

Romain Lévy (Est Hérault, Montpellier)

Soutenir la filière équine par la copropriété

Le Grand Prix de la TPE 2018 a été attribué à une plateforme participative dédiée au soutien des éleveurs  de chevaux par une prise de participation au moment du projet de naissance d’un poulain,  puis de son élevage jusqu’à sa vente.

My Horse Family est une plateforme de financement participatif entièrement dédiée au monde équin. Son concept est de rendre accessible l’univers professionnel du cheval aux amateurs qui n’auraient pas les moyens financiers, pas le terrain ou les connaissances nécessaires pour faire de l’élevage. Fondée par des passionnés – dont Romain Lévy, son président actuel – elle a pour objectif de rendre l’élevage simple et abordable tout en créant une communauté bienveillante autour de la naissance et de l’élevage de futurs étalons. Les éleveurs professionnels disposent ainsi d’une meilleure visibilité grâce à l’expertise des réseaux de communication offerte par la plateforme. La volonté de My Horse Family
est aussi de sensibiliser aux difficultés du métier d’éleveur, et de faire découvrir, au quotidien, le fonctionnement et les satisfactions d’un métier agricole spécifique, tout en assurant un soutien financier à une activité rurale

Né d’un père entraîneur de chevaux de courses et d’une mère cavalière de concours, Romain Lévy a été sensibilisé très tôt à l’univers équestre. Son analyse est simple : les éleveurs ont des difficultés financières importantes pour vivre de leur activité, et beaucoup de passionnés aimeraient accéder à la propriété d’un cheval. Il a finalisé son concept avec My Horse Family : une communauté de passionnés qui cofinancent ensemble la filière équine. En contrepartie, les membres co-investisseurs réalisent leurs rêves en accédant aux privilèges habituellement réservés aux éleveurs et aux propriétaires de chevaux. La plateforme propose de rassembler une solide communauté autour du cheval en s’appuyant sur l’expertise d’un professionnel, et d’apporter la trésorerie nécessaire au développement d’un projet d’élevage pour en suivre les évolutions dans le temps (un à cinq ans d’élevage, dix ans en moyenne de carrière), et de bénéficier de subsides lors de la vente du cheval.

La plateforme se finance sur les transactions financières et sur la vente du cheval, ce qui permet de relancer d’autres projets. Il y a quatorze projets financés (446 000 € engagés pour 234 contributions) et 8 projets en cours, détaillés sur le site www.myhorsefamily.com. Les professionnels peuvent déposer leur projet en ligne pour fédérer une communauté de copropriétaires passionnés. Ces derniers accompagneront le développement de leur poulain. My Horse Family a pour statut juridique une SAS, créée en février 2016 ; elle totalise 1 emploi, 2 alternants et 1 stagiaire

+ sur : www.myhorsefamily.com


Prix TPE 2018 Trophée FAIRE

ECOMATELAS

Jérémie Adjedj et Stéphane Duponchel (Est Hérault, Baillargues)

L’entreprise baillarguoise se taille déjà une solide réputation.
Son domaine est l’économie circulaire à partir de matelas et sommiers reconditionnés comme neufs, commercialisés à prix doux, c’est-à-dire 4 à 6 fois moins chers que la literie neuve. Les produits sont proposés à partir de 139 euros (matelas, sommier et pieds compris). Créée en juin 2016, après deux années de R&D pour mettre au point le process (chambre d’inertage), Ecomatelas semble prendre son envol. Elle envisage de passer très prochainement de 300 matelas reconditionnés chaque mois à 10 000 (soit 300 tonnes de matière recyclée) grâce à un nouveau site de reconditionnement de 3 500 m2 en voie de création à Pignan (34). Le potentiel de récupération est énorme : on comptabilise 5 millions de literies en fin de vie chaque année, dont seulement 30 % sont recyclées, et la majorité incinérées. Pour ses besoins, l’entreprise récupère les literies usagées sur une zone allant d’Orange à Toulouse. Elle prévoit 20 embauches dans les prochains mois. Ecomatelas veut également développer un réseau de magasins en propre sous sa marque. Un premier magasin a ouvert à Agde, puis un second à Baillargues. De futures boutiques sont déjà annoncées à Toulouse, Montpellier et Narbonne. Jérémie Adjedj et Stéphane Duponchel, les fondateurs, veulent garder la maîtrise de la commercialisation et s’appuient également sur leur site Internet, vitrine de la marque. Les commandes affluent. Le délai d’attente est actuellement de 2 à 3 semaines. Ecomatelas concrétise de belle manière la nouvelle économie circulaire avec 5 000 pièces traitées en 2017, évitant l’équivalent de 2 tonnes de CO2 de rejets (6 tonnes en 2018).
Une entreprise 100 % écoresponsable.

+ sur : www.ecomatelas.fr


Prix TPE 2018 Trophée ÊTRE

SYD APPRENDRE AUTREMENT

Julie Hinderschid (Aude, Narbonne)

Dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, dysorthographie…
A Narbonne, les enfants « DYS »  ont leur école pour apprendre autrement. SYD Apprendre Autrement est  à la fois une  organisme de formation orienté pédagogie et numérique dans la transmission des connaissances, une école hors contrat spécialisée (agrément ESUS) dans l’accueil d’apprenants porteurs de troubles DYS, et une école de vie qui expérimente dans un domaine où la standardisation fait loi. L’ex-Julie’s School, devenue Syd (DYS inversé) Apprendre Autrement, est toujours animée avec passion et compétences par Julie Hinderschid. « Pas anti-éducation et même anti-rien », elle recherche des financements pour continuer son projet pédagogique : un accompagnement éducatif adapté aux élèves en trouble d’apprentissage, en phobie scolaire, autisme léger, avec un haut potentiel. L’enseignante-chercheuse, titulaire d’un doctorat en anthropologie et d’une licence de psychologie, a lancé sa SAS après que son projet de jeu vidéo éducatif adapté a été primé lauréat national Talent des Cités en 2015. Une version numérique de ce jeu devrait voir le jour sous peu. Entourée d’un éco­système bienveillant (enseignants, médecins, formateurs), elle poursuit son travail sur mesure auprès d’une dizaine d’enfants et souhaite asseoir et stabiliser son réseau. Des projets de créations d’antennes à Paris, Bordeaux et en Chine sont en phase d’étude.

+ sur : www.sydapprendreautrement.fr


Prix TPE 2018 Trophée PILOTER

MIEL ROUQUETTE 

Philippe Rouquette (Cœur d’Hérault, Paulhan)

Des ruchers technologiques. Cette entreprise familiale créée en 1860, reprise de génération en génération, est aujourd’hui dirigée par Philippe Rouquette. Le succès de la miellerie – au savoir ancestral – surfe sur la recherche de bien-être et santé  de nos contemporains. Son credo, le miel naturel – sans aucun ajout et 100 % local – et la diversité des produits commercialisés. Avec plus de 1 200 ruches et une production de 25 à 30 tonnes chaque année, elle propose une gamme de 11 variétés « monoflorales » de miel. Une prouesse permise grâce à la transhumance des ruchers sur l’ensemble du grand Sud, de la Provence aux Pyrénées, pour rechercher l’emplacement florifère le mieux adapté à cette production exigeante. « Les savoirs sont maîtrisés de longue date, précise Philippe, le métier d’apiculteur est devenu un métier où la transhumance et le transport prévalent. » Mais pas seulement. Miel Rouquette fait désormais appel aux dernières technologies pour suivre en temps réel la production et, le cas échéant, assurer préventivement le changement de site. Les ruchers sont ainsi posés sur des balances numériques qui permettent de relever à distance leur poids, la température, l’hygrométrie (pluie) ce qui apporte des indications très précises permettant d’opter pour de nouvelles options de transhumance, et occasionnant gain de temps et de coût (moins de déplacements pour suivre l’activité des ruchers). L’entreprise a également su expliquer son métier. Son siège à Paulhan dispose d’un musée pédagogique. Il permet de fidéliser une clientèle en circuit-court (70% de ses ventes) complétée par les ventes en ligne via Internet. Elle répond également aux demandes des particuliers qui souhaitent disposer chez eux d’un rucher et les accompagne dans l’exploitation de leur essaim.

+ sur : www.miel-rouquette.fr


 

Prix TPE 2018 ENGAGEMENT DURABLE 

SENS OF LIFE 

Pauline RICO (Cœur d’Hérault, Plaissan – Clermont-l’Hérault)

Pour la préservation des chauves-souris et des oiseaux sur les sites éoliens. Avec son expertise reconnue, son savoir-faire ancré dans l’expérience et son secteur en plein développement en Europe – l’éolien –, Sens of Life, créée en janvier 2015, s’est fait une place de choix dans le panel des solutions de préservation de la faune en milieu éolien. Pionnière dans ses travaux, l’équipe installée à Plaissan, dans l’Hérault, propose grâce à de nouveaux équipements numériques, de suivre en temps réel les évolutions des oiseaux et autres animaux volants, près des pales des éoliennes. Il se produit en effet, à cet endroit, un phénomène d’aspiration souvent fatal aux animaux. Le bureau d’études, de recherche et de conseil en environnement permet d’intégrer à la fois le développement d’énergies renouvelables et la protection de la biodiversité. Le système alliant enregistrements ultra-sonores en altitude, trajectographie acoustique, imagerie thermique permet de détecter les passages d’avifaune (notamment en migration) et de stopper les pales. La perte pour l’exploitant est de moins de 1 %, un impact minime face à l’enjeu de la préservation de la biodiversité. Sens of Life, qui double chaque année son chiffre d’affaires, prévoit d’atteindre, en 2019, 1 million d’euros de chiffre d’affaires, réalisé à 40% à l’international. La TPE s’intéresse également aux éoliennes en mer, nouveau champ d’application de son ingénierie. Il s’agit là de suivre l’activité des oiseaux, poissons, cétacés et autres mammifères grâce à une bouée bourrée d’instruments de mesure dont des radars 3D.

+ sur : www.sensoflife.com


Les 3 coups de cœur 2018

 

ARTE PIERRE

Thomas Blanc (Gard, Tresques)

La pierre dans tous ses états. Entre technique et art, Thomas Blanc poursuit avec passion son métier de tailleur-sculpteur de pierre où la valeur travail et l’initiative personnelle sont fortes. Il est aujourd’hui sollicité pour la remise en valeur de monuments comme le château de Montcaud ou le chai de Chateauneuf du Pape. Débutant comme auto-entrepreneur, il fédère avec lui une équipe de 8 personnes dont la mission est la défense d’un savoir-faire ancestral entre artisanat et compagnonnage et la perpétuation d’éléments architecturaux d’exception.

+ sur : www.arte-pierre.com


FEELOBJECT 

Céline et Sylvain Huain (Haute-Garonne, Toulouse)

Plan relief pour non-voyants. Imaginez. Vous êtes dans un bâtiment que vous ne connaissez pas et on vous demande de fermer les yeux et de retrouver votre chemin jusqu’à la sortie ou plus simplement jusqu’aux toilettes. C’est le parcours du combattant des mal et non-voyants confrontés régulièrement à ce type de situation (280 millions de personnes dans le monde). L’équipe de FeelObject tente de répondre à cette problématique via un concept simple. Virtuoz est une tablette dotée du plan en relief du bâtiment. Disponible en deux modèles, les plans sont facilement interchangeables et entièrement personnalisables à la demande. 

+ sur : www.feelobject.fr


 

LABORATOIRE D’AUDIOLOGIE CLINIQUE

Morgan Potier (Aude, Narbonne)

Une innovation recherche qui a de l’oreille. Morgan Potier est à la fois clinicien, enseignant, formateur et chercheur. Il a développé son réseau de trois cabinets en audiologie. Fort d’un doctorat en neurosciences, il a mis au point un système unique dénommé Tricos qui permet de masquer les acouphènes. Une perfomance qui fait l’objet d’articles scientifiques internationaux et a donné lieu à une autre innovation : la localisation spatiale via 16 haut-parleurs, une autre performance technologique très remarquée dans le monde très technique de l’audiologie.

+ sur : http://www.labo-audiologie-clinique.com


Les partenaires du Prix de la TPE

Le Prix de la TPE c’est quoi ?

Les lauréats de l’édition 2017

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité