Un plastique biodégradable révolutionnaire conçu à partir de déchets ménagers

Par |
Barquette bioplastique Ecobiocap issue de déchets ménagers en test à SupAgro Montpellier © Cirad Emile Guilbert

Cette innovation va-t-elle révolutionner le marché des barquettes pour la commercialisation des aliments ? Sur les 5 millions de tonnes de déchets d’emballages ménagers jetés chaque année en France, à peine 1 % sont recyclables. Dans le cadre du programme européen Ecobiocap, des chercheurs montpelliérains viennent de mettre au point un plastique révolutionnaire et 100 % recyclable, produit à partir de certains déchets ménagers. Cette nouvelle écomatière bénéficie également du programme européen NOAW pour permettre de lui faire franchir le cap de la production industrielle. Nathalie Gontard, chercheuse au laboratoire Ingénierie des agropolymères et technologies émergentes (IATE / Université de Montpellier – INRA – Cirad – Montpellier SupAgro) coordonne, avec une quinzaine de chercheurs montpelliérains, la mise au point de nouveaux emballages plus écologiques. Ces recherches se font dans le cadre du programme européen Ecobiocap, développé en partenariat avec d’autres chercheurs basés au Portugal, en Italie, en Allemagne… Elaboré et testé avec la société FuturPlast – basée à Nîmes et en Allemagne et qui réalise des barquettes en plastique pour l’agroalimentaire et notamment pour Haribo – ce bioplastique devrait révolutionner la fabrication et l’usage des barquettes vouées à la commercialisation des fruits et légumes et autres aliments. Cette innovation, qui fait l’objet de brevets multiples, doit encore franchir le cap de la recherche d’investissements pour passer en phase industrielle. Deux voies sont entrevues : soit adapter l’écomatière aux lignes de fabrication existantes, soit concevoir de nouvelles lignes spécifiques pour l’Ecobiocap.   Conçu à partir de déchets ménagers L’innovation est doublement importante. Non seulement ce néoplastique est annoncé comme 100 % biodégradable, mais sa fabrication se fait par transformation de certains déchets ménagers !  » Si les  » bioplastiques  » existent déjà, ils posent encore un problème majeur : ils sont fabriqués avec de l’amidon qui provient de ressources alimentaires comme le blé, le maïs ou...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité