Les projets PARADEV, AVAI:LAB, DEVINNOVA, ARCANAE intègrent Languedoc-Roussillon Incubation (LRI)

Par |

Créé en 2000, l’incubateur a pour mission d’accompagner, de financer et de promouvoir la création d’entreprises innovantes valorisant des travaux de recherche publique. Languedoc-Roussillon Incubation a récemment accueilli quatre nouveaux projets de création d’entreprise. Ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé et d’un soutien financier. Ces projets accompagnés par LRI travaillent en étroite collaboration avec un laboratoire de recherche publique du Languedoc-Roussillon.

Ces projets sont tous co-accompagnés par une pépinière membre du réseau Synersud (CEEI Plein sud Entreprises, BIC Innov’up et BIC de Montpellier Métropole). Implantées sur Montpellier, Nîmes et Perpignan, ces futures startups s’inscrivent dans la dynamique de la Région Occitanie :

  • Issu des travaux de l’Université de Perpignan, le projet PARADEV permet aux industriels pharmaceutiques de répondre à de nouvelles exigences de dépistage de certaines maladies parasitaires en leur fournissant un savoir-faire unique sur la production et l’amélioration d’antigènes utilisés dans leurs tests diagnostic.
  • Le projet AVAI:LAB vise à mettre au point de nouvelles formes galéniques de médicaments pour des applications gériatriques, pédiatriques, tropicales ou pour répondre à des situations d’urgence. Ces développements, faits en partenariat avec l’Université de Montpellier, sont basés sur la technologie innovante du Blistigel : un sachet double compartiment pour la reconstitution extemporanée de médicaments.
  • Créée en avril 2016, la société DEVINNOVA développe un dispositif médical nommé VitalSigns qui permet la mesure de l’électrocardiogramme en temps réel couplée à d’autres capteurs qui contextualisent l’activité du patient. Cette nouvelle technologie, testée au sein du CHU de Montpellier, devrait permettre la détection des troubles du rythme et de la récupération cardiaque, ainsi que la détection précoce des infarctus.
  • Porté par 3 docteurs de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, le projet ARCANAE propose des produits numériques adaptatifs et intuitifs permettant de rendre accessible le système d’écriture hiéroglyphique de l’Égypte ancienne tant aux professionnels qu’aux amateurs. Ce projet est issu du LabEx ARCHIMEDE (Archéologie et histoire de la méditerranée et de l’Égypte anciennes) et bénéficie d’un programme de maturation financé par la SATT AxLR.

(Source LRI)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.