Réouverture le 28 novembre : un nouveau protocole sanitaire renforcé pour les commerces

Par |

Dans la foulée des annonces du Premier ministre ce jour (26 novembre) le ministre Alain Griset a présenté les nouveaux ajustements du protocole sanitaire qui prévaut au bon fonctionnement des magasins. Les commerces impactés par la crise du Covid-19 qui rouvrent à partir du 28 novembre et qui ont été fermés pendant 4 semaines pourront à faire appel au Fonds de solidarité jusqu'à hauteur de 10 000 euros de compensation de perte de chiffre d'affaires. Le formulaire de novembre sera mis en ligne dès le 4 décembre.

Après la mise en place de mesures de « freinage » pour limiter la propagation de la pandémie Covid-19, le chef de l’Etat avait annoncé mardi 25 novembre, un déconfinement partiel et le retour à une certaine normalisation des activités économiques. Le redémarrage progressif de certaines activités commerce le commerce, reste toutefois conditionné à la mise en place du protocole sanitaire qui connaît quelque ajustements. Jean Castex et Alain Griset en ont détaillé les modalités. Ce nouveau protocole renforcé est conçu pour durer plusieurs mois si nécessaire.

8m2 par client

Quelle que soit leur taille, les commerces pourront reprendre leur activité dès samedi, avec des horaires étendus jusqu’à 21 heures. Les «règles sanitaires protectrices» prévoient un nouveau cadre avec un doublement de la jauge, qui passe de 4m2 par client à 8m2. Le calcul s’effectue sur «la surface de vente totale» (le mobilier, les étals et les rayonnages ne sont plus comptabilisés). Une «tolérance» existera pour les petites surfaces. L’exemple donné par Alain Griset, ministre délégué aux petites et moyennes entreprises : « Un couple ou un parent avec son enfant entrant dans un commerce compteront pour une seule personne ». Le personnel des magasins est exclu du comptage pour la jauge des 8 m2. A noter, les rayons non essentiels des grandes surfaces vont rouvrir. Enfin, les commerces pourraient ouvrir le dimanche et avec des horaires amplifiés, jusqu’à «21h», en décembre (confirmation en attente).

D’autres évolutions à appliquer ou conseillées

Si les gestes barrières, le port du masque et la distribution de gel hydroalcoolique restent obligatoires, plusieurs modifications sont prévues par le nouveau protocole sanitaire à appliquer dans les commerces :

  • Le comptage des clients est rendu obligatoire pour les surfaces supérieures à 400 m2,
  • Le nouveau protocole ne prévoit pas de prises de rendez-vous mais elles doivent être privilégiés quand c’est possible,
  • Le sens de circulation n’est pas non plus obligatoire mais recommandé, 
  • Le commerçant doit veiller à la bonne aération (naturelle ou mécanique) du magasin,
  • Le téléchargement de l’appli TousAntiCovid ne sera pas non plus obligatoire pour les clients,
  • Les commerces doivent définir un «référent Covid» dans chaque magasin,
  • Les espaces favorisant les regroupements (emballage des cadeaux par exemple) doivent être «adaptés, limités ou supprimés» selon les magasins,
  • Il est conseillé aux commerçants de mettre en place des «créneaux horaires de faibles affluences» pour que les personnes vulnérables puissent  faire leurs achats en sécurité. Cette mesure n’est pas obligatoire mais fortement conseillée.

Fonds de solidarité

Les commerces impactés par la crise du Covid-19 qui rouvrent à partir du 28 novembre et qui ont été fermés pendant 4 semaines pourront à faire appel au Fonds de solidarité jusqu’à hauteur de 10 000 euros de compensation de perte de chiffre d’affaires. Le formulaire de novembre sera mis en ligne dès le 4 décembre sur le site impots.gouv.fr.


A lire aussi

• Confinement allégé : les précisions de Jean Castex

• Réouverture des commerces et services de proximité

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité