Reprise d’Orchestra : le tribunal de commerce retient la proposition de Pierre Mestre

Par |

Pierre Mestre reprend Orchestra. Le fondateur d’Orchestra, en redressement judiciaire depuis le 29 avril, parvient à reprendre sa propre entreprise à la barre du tribunal de commerce de Montpellier.

De notre envoyé spécial Hubert VIALATTE

Pierre Mestre l’a fait ! A la tête de l’entité NewOrch, et face au groupe saoudien Al Othaim, qui avait pourtant le soutien du CSE, il a fait valoir un pacte d’actionnaires solide et la confiance des fournisseurs.

Fondateur du groupe Orchestra – qui confectionne et commercialise de la mode enfantine et des articles de puériculture – en 1995, avec sa femme Chantal Mestre, toujours directrice artistique, il réussit à reprendre en plan de cession sa propre entreprise, avec la nouvelle entité NewOrch. Le tribunal de commerce de Montpellier vient de rendre sa décision, ce vendredi 19 juin.

NewOrch était opposé à la puissance du groupe saoudien Al Othaim, actionnaire minoritaire d’Orchestra depuis 2016. Al Othaim a pointé les errements stratégiques de Pierre Mestre, lesquelles ont conduit à un passif de 650 millions d’euros et au placement en redressement judiciaire d’Orchestra le 29 avril. Pierre Mestre a pu se rendre candidat à la reprise de son entreprise grâce à …

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité