Les FCE de l’Hérault ont reçu leur présidente

Par |
Les FCE de l'Hérault ont reçu Anne-Sophie Panseri ©HJE2016 D Croci

Répondant à l’invitation de la délégation héraultaise des FCE, Anne-Sophie PANSERI était à Montpellier le 1er décembre dernier. La présidente nationale, également aux commandes de la société rhônalpine Maviflex (125 salariés), a fait part de son expérience professionnelle et présenté l’actualité de l’association. « Seules nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles. » La phrase prononcée en 1945 par Yvonne-Edmond Foinant, fondatrice de l’association des Femmes Chefs d’Entreprises (FCE)*, semble plus que jamais d’actualité. C’est ce qu’ont démontré les FCE de l’Hérault et leur présidente Caroline Bouvier en ce début décembre, en invitant leur nouvelle présidente nationale, récemment élue pour un mandat unique de quatre ans. Dès son élection, Anne-Sophie Panseri a en effet fait voter un changement de statut pour intégrer ce particularisme dans le monde des réseaux d’entreprises. Sans doute pour insuffler à sa mission un peu de pression supplémen•taire et se mettre en situation d’urgence pour ne pas perdre de temps.   Madame 100 000 volts « Madame 100 000 volts », comme on la surnomme dans sa région Rhône-Alpes, est une battante. Maviflex, sa société spécialisée dans la fabrication de portes industrielles, a connu les aléas d’une forte baisse d’activité en 2005 avec 80 emplois menacés et une procédure de sauvegarde à la clé. Une profonde remise en cause et une réflexion participative incluant l’ensemble des salariés ont créé le déclic qui a permis de hisser l’entreprise au deuxième rang national de son secteur d’activité. Avec 22 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 30 % à l’export, notamment au Maghreb, Maviflex – qui s’ouvre à l’Asie (Vietnam) depuis un an et demi – a fait récemment l’acquisition de deux sociétés par croissance externe. Dans cette renaissance, l’appui des réseaux et l’apport induit des regards croisés d’autres chefs d’entreprise ont été essentiels. Anne-Sophie Panseri, qui connaît les prénoms de chacun de ses...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité