SCIC : « Croissance et Rebond Solidaires » ex « Capital Rebond solidaire »

Par |
capital-rebond-solidaire-devient-croissance-et-rebond-solidaires

La SCIC solidaire de soutien et d’entraide entre chefs d’entreprise modifie son nom pour accompagner l’évolution de son objet, sous l’impulsion de son nouveau directoire.

SCIC : 95 chefs d’entreprise sur l’Occitanie

Initialement créée en 2012 pour accompagner le rebond des entreprises, la SCIC, qui regroupe aujourd’hui 95 chefs d’entreprise sur l’Occitanie, veut permettre à toutes les entreprises de bénéficier de son expérience. En effet, les sujets abordés et traités par le process de Croissance et Rebond Solidaire, ont concerné des questions beaucoup plus larges que le rebond. A titre d’exemple, la croissance externe, la restructuration, le financement de projets (innovation, export), la diversification ou encore la conduite du changement se sont retrouvés au cœur des échanges.

Le process consiste, après l’identification et la définition de la problématique, à réunir parmi les sociétaires de Croissance et Rebond Solidaires 5 chefs d’entreprise au minimum autour de celui qui est appelé le « bénéficiaire ». Cette première réunion, appelée « le grand conseil », permet de mettre à plat sa situation et d’échanger des bons tuyaux entre participants (aucun consultant n’intervient dans un « grand conseil » ; la confidentialité totale est respectée).

Un accompagnement par la SCIC

Le bénéficiaire ressort de cette demi-journée avec des pistes, des doutes levés ou confirmés, des certitudes et des conseils de personnes ayant vécu des situations similaires. Le bénéficiaire est ensuite accompagné par la SCIC, ce qui permet de ne pas perdre le fil et de trouver des réponses ou solutions à chaque étape.
Les membres de son « grand conseil » restent également en contact et peuvent se mobiliser à nouveau pour une autre demi-journée. Croissance et Rebond Solidaires a développé plusieurs formats de « grand conseil » adaptés à diverses situations.

Comment devenir sociétaire de Croissance et Rebond Solidaire ?

Entreprise à caractère industriel : 

  • Il faut prendre au moins une part sociale de 250 €
  • puis présenter une lettre de motivation
  • et que le pré-agrément soit donné par le directoire (il peut être refusé).
  • la validation définitive a lieu à l’assemblée générale suivante

Collectif d’experts (consultants / services aux entreprises) : 

  • Être coopté par un ou plusieurs sociétaires
  • Prendre quatre parts sociales (250 € x 4)
  • Présenter une lettre de motivation précisant la valeur qu’il ajoutera à CRS
  • que le pré-agrément soit donné par le directoire (ou refusé)
  • la validation définitive a lieu à l’assemblée générale suivante
  • Une cotisation annuelle de 800 € HT sera demandée en échange de contreparties.

Autres partenaires (banques, collectifs, réseaux, syndicats, collectivités, …) : consulter la SCIC.


Composition du directoire

Président: Ghyslain Morvan (Groupe Valoré)
Laurent Payrastre (Agence Karactère)
Yves Rinato (Intactile Design)
Jean-Pierre Richard (ESII)


A lire également

SCOP, SCIC : 1er concours « Jeunes, créez votre entreprise en coopérative » (Occitanie)

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité