Retraite : simplifiez votre demande de retraite en la faisant en ligne

Par |
De g. à Dr. : Philippe Moroni, directeur de la protection sociale et représentant MSA Grand Sud ; Madeleine Medolago, directrice Carsat Languedoc-Roussillon ; Elodie Meissel, directrice de l'assurance retraite Carsat L-R ; Frédéric Coutard, directeur Retraite Agirc-Arrco. HJE 2019, D. Croci

Le service de demande de retraite est disponible sur les espaces personnels des sites MSA, Assurances Retraite et Agirc-Arrco et sur www.info-retraite.fr depuis le compte retraite personnel de l’assuré. Ce service tout-en-un permet de faire sa demande en une seule fois, quel que soit le nombre de régimes auxquels on a cotisé. Une simplification appréciée en Languedoc-Roussillon, où 34% des demandes de retraite sont faites en ligne, un taux bien au-dessus de la moyenne nationale. Explications et modalités pratiques…

Il existe deux données importantes lorsque l’on évoque le départ à la retraite des Français : 38 % des futurs retraités sont polypensionnés et ils ont cotisé au moins auprès de 2 régimes de retraite de base (3 pour l’ex-Languedoc-Roussillon). Il y a peu, il fallait faire sa demande de retraite auprès de chacun des organismes de retraite où l’on avait cotisé. Autant de démarches complexes, on s’en doute. Grâce à l’avancée du numérique et d’Internet, les régimes de retraite de base et complémentaires se sont depuis quelques années coordonnés pour permettre aux seniors d’effectuer plus simplement et rapidement leurs démarches de retraite. Philippe Moroni, directeur de la protection sociale et représentant de la MSA Grand Sud, confirme : « 54% des actifs et 53 % des retraités vont sur Internet chaque jour ». D’où l’importance d’adapter les outils informatiques aux attentes des assurés et à l’évolution de leur comportement numérique. Plus de 2 millions de simulations ont été effectuées sur l’année 2018, soit près de 50 % de plus qu’en 2017, note Frédéric Coutard, de l’Agirc-Arrco, qui ajoute : « En 2018, notre service dédié Smart’retraite a conquis 74.500 utilisateurs, soit plus de 65 % de plus par rapport à 2017, son année de lancement ».

« Le service de demande de retraite en ligne est le fruit du travail commun de tous les régimes de retraite », note pour sa part Madeleine Medolago, directrice de la Carsat Languedoc-Roussillon. Accessible depuis le printemps dernier, la demande de retraite en ligne commune simplifie en effet davantage encore la démarche des usagers. Elle présente un double avantage, tant pour les assurés que pour les régimes. D’une part, elle permet aux assurés de déclencher en une seule action la demande pour l’ensemble des régimes obligatoires auprès desquels ils ont cotisé. D’autre part, la collecte d’informations et des pièces justificatives est plus simple pour l’ensemble des régimes. Cette nouvelle fonctionnalité très précieuse  vient s’ajouter aux services déjà existants, comme le simulateur de retraite M@rel, le relevé de carrière en ligne, la correction de la carrière via le web, le retrait en ligne des attestations de paiement et des attestations fiscales pour les retraités, etc.

Simple, pratique, sécurisé

La demande de retraite en ligne, service gratuit, présente plusieurs avantages. Elle est simplifiée : il suffit d’une seule demande de retraite pour l’ensemble des régimes. Le formulaire de demande en 6 étapes est personnalisé et prérempli. Elle est aussi pratique : la démarche est 100 % dématérialisée depuis son espace personnel. La saisie des informations personnelles, le dépôt des justificatifs obligatoires et le suivi de la demande se font directement en ligne. Pour l’ensemble des régimes, elle facilite la collecte des informations et des pièces justificatives nécessaires à la liquidation des droits des assurés. Il est désormais possible de compiler les pièces demandées dans son dossier « retraite » par simple envoi de photos des pièces via son smartphone ou son ordinateur. Elle est enfin sécurisée grâce à l’utilisation de FranceConnect. Le relevé de carrière est amendable à tout moment, et le système informatique signale et prévient lorsqu’il y a des oublis ou si des périodes de cotisations sont mal ou non remplies. C’est une sécurité supplémentaire pour que l’assuré perçoive la totalité de ses droits. Cette simplification est appréciée en Languedoc-Roussillon : « 34 % des demandes de retraite sont faites en ligne, un taux bien au-dessus de la moyenne nationale. Et une enquête interne montre que 94 % de nos assurés qui ont fait leur demande en ligne sont satisfaits », analyse Elodie Meissel, directrice de l’assurance retraite de la Carsat Languedoc-Roussillon.

Le numérique et l’accueil physique

La mise en place de ce nouveau service est doublée d’un redéploiement des accueils physiques, notamment pour la Carsat Languedoc-Roussillon. « Notre réseau compte aujourd’hui 9 agences, dont le nouvel établissement ouvert le 7 octobre dernier à Montpellier, dans le quartier Odysseum » précise Elodie Meissel, « Notre volonté est de renseigner au mieux les assurés et de les accompagner dans leurs démarches, soit grâce à nos conseillers en ligne, soit par l’accueil dans nos agences, notamment pour les personnes les moins à l’aise avec le numérique et l’informatique ». C’est ce que confirme Frédéric Coutard, directeur retraite Agirc-Arrco. L’organisme de retraite complémentaire a récemment ouvert un nouveau centre d’information (CICAS) près de la place de la Comédie à Montpellier.

LA NOUVELLE AGENCE CARSAT MONTPELLIER.  Depuis le 7 octobre, les agences du Crès et de Pérols ont fermé définitivement et les assurés sont reçus dans une nouvelle agence située 72 boulevard Pénélope, dans le quartier Odysseum. Ce changement de locaux s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de modernisation de l’accueil en agences retraite : l’accueil sur rendez-vous, avec ouverture tous les jours. L’accueil sur rendez-vous doit permettre un service personnalisé pour faciliter le passage à la retraite : vérification de la carrière, estimation du montant de la retraite, conseil et accompagnement individualisés, notamment pour les publics les plus fragilisés. De plus, un espace libre-service est proposé aux assurés pour leur permettre de réaliser en toute autonomie certaines démarches administratives comme déposer des documents, retirer des supports d’information et consulter sur tablette les services en ligne personnalisés proposés par l’Assurance retraite (www.lassuranceretraite.fr). Cet espace dédié au numérique, en libre accès, permet aux assurés de se familiariser avec l’offre digitale, qu’ils soient actifs ou retraités. La nouvelle agence, opérationnelle depuis le 7 octobre, sera officiellement inaugurée début décembre. Horaires d’ouverture : les lundi et mardi de 9h00 à 12h30 et de 13h à 16h ; les mercredi, jeudi et vendredi de 9h00 à 12h30. Rendez-vous à prendre uniquement via le numéro d’appel : 39 60 (du lundi au vendredi de 8h à 17h).

Préparer sa retraite tout au long de sa carrière

L’outil pour bien préparer sa retraite et sa carrière ! Ce service mutualisé permet à tous les salariés de visualiser leur carrière et leurs périodes de cotisations, qu’ils peuvent rectifier et actualiser à tout moment. « La volonté est également d’intéresser les plus jeunes générations à leur retraite, qu’elle soit proche ou plus éloignée dans le temps. Qu’ils puissent suivre son évolution tout au long de leur carrière et ne pas attendre le dernier moment pour leur retraite » note Frédéric Coutard, directeur retraite Agirc-Arrco. Ils peuvent, le cas échéant, décider de l’ouverture d’un PER ou d’autres mesures de cotisations complémentaires, désormais déductibles des impôts (lire à ce sujet notre article Les avantages du nouveau Plan Epargne Retraite – PER).

En pratique

Le service de demande de retraite couvre les assurés des 35 régimes de retraite. « La demande de retraite s’inscrit dans la continuité de l’offre de services commune à tous les régimes » précise Elodie Meissel, de la Carsat Languedoc-Roussillon. Ces services sont disponibles sur les espaces personnels des sites MSA, Assurances Retraite et Agirc-Arrco et sur www.info-retraite.fr depuis le compte retraite personnel de l’assuré. Ce service interrégimes s’adresse aux assurés qui demandent leur retraite avec une date d’effet postérieure au 1er avril 2019 et qui remplissent les critères suivants :

  • être authentifiés FranceConnect ;
  • avoir au moins encore une retraite à liquider ;
  • avoir atteint l’âge minimum d’ouverture des droits (à la date de départ souhaitée), selon les règles associées à chaque régime ;
  • respecter les règles définissant le délai de dépôt maximum autorisé pour chaque régime sélectionné.

En quelques clics…

Le service en ligne est conçu pour que les assurés puissent faire leur demande dans les meilleures conditions :

  • avant de commencer, une vidéo pédagogique sur l’utilisation du service et des conseils pratiques sont disponibles ;
  • lors de la saisie, les informations peuvent être modifiées dans un délai de 90 jours. La demande peut être enregistrée et complétée plus tard ;
  • au moment de l’envoi, un récapitulatif des informations remplies est proposé et un e-mail de confirmation de la réception de la demande par les régimes est envoyé. Les régimes qui traitent la demande peuvent contacter les assurés pour des précisions.

Limites et cas particuliers

  • La demande de retraite en ligne commune à tous les régimes concerne la phase de demande de retraite,
  • ce service concerne uniquement les retraites de droits directs,
  • la demande pour les pensions de reversion en ligne sera proposée d’ici quelques mois,
  • le service, dans sa première version, prend en compte les motifs de demandes de retraite les plus fréquents, soit 95 % des demandes,

  • certaines demandes particulières ne sont pas prises en compte pour l’instant : la retraite progressive ; la retraite anticipée des assurés handicapés ; la retraite pour pénibilité (loi 2010) et le dispositif amiante.

  • A l’automne 2019, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au service : l’intégration des élus de l’Ircantec, la possibilité de différencier les demandes de départ au sein des différents types de retraites des professions libérales (régime de base, régime complémentaire, régime optionnel, régime de l’ASV) par exemple.


Les chiffres-clés (2018) de la Carsat Languedoc-Roussillon

709 salariés. Au service des actifs : 9 agences retraite et 8 antennes du service social de proximité, 60.351 assurés rencontrés en agence retraite, 247.910 appels téléphoniques et 48.481 courriels traités. Pour les retraités : 3,9 milliards d’euros de pensions versés à 541.418 retraités, 42.076 personnes accompagnées par le service social. Pour les entreprises : 2 millions d’euros d’aides financières versés aux entreprises au titre de la prévention des risques professionnels.

Les chiffres-clés de l’Agirc-Arrco Languedoc-Roussillon

L’Agirc-Arrco en Languedoc Roussillon c’est : 20 points d’accueil sur la région LR, 30 collaborateurs, 17.109 rendez-vous assurés en 2018, 1.252 personnes reçues lors de la 4e édition des Rendez-vous de la Retraite du 29 septembre au 5 octobre 2019, 3 centres de gestion (Klesia, MMH et AG2R LM), 1 centre de prévention du Bien-Vieillir Agirc-Arrco Occitanie Est, 1 Espace Aidant (pilote national), 1 Espace Emploi Agirc-Arrco.

Les chiffres-clés de la MSA Languedoc et Grand Sud

La MSA du Languedoc couvre les départements du Gard, de l’Hérault et de la Lozère et gère plus de 250.000 ressortissants et ayants droit. La MSA Grand Sud couvre les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales et gère plus de 158.000 ressortissants et ayants droit.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité