Un nouveau siège pour l’Urssaf LR en octobre

Par |

Les travaux d’aménagement du site de Thémis – au numéro 23 de l'allée de Délos à Montpellier – destiné à accueillir le siège de l’Urssaf Languedoc-Roussillon, ont débuté mi-juin, pour une livraison en octobre 2020.

Réunir deux sites en un

Le site Thémis abritera, au sein de locaux uniques, l’ensemble du personnel de Montpellier aujourd’hui réparti sur deux sites : l’un à la Mosson, l’autre à Antigone.

La fusion du RSI et de l’Urssaf a conduit 80 collaborateurs du RSI à rejoindre l’Urssaf au 1er janvier 2020. Le sureffectif avait obligé à une répartition en deux lieux, le siège actuel ne permettant pas de rassembler les équipes en un seul endroit. D’où la décision de la direction régionale et du conseil d’administration de rénover le bâtiment de Thémis pour accueillir le siège de l’Urssaf Languedoc-Roussillon, après étude de différents projets.

Le Thémis.


L’environnement, grand gagnant de cette rénovation

L’Urssaf Languedoc-Roussillon étant engagée dans une démarche de responsabilité sociétale et environnementale depuis de nombreuses années, le projet Thémis intègre un volet environnemental consistant à atteindre 40 % d’économie d’énergie. « Les prévisions faites par le bureau d’études retenu pour le projet, spécialisé dans la réduction d’énergies, démontrent que les options prises permettront d’atteindre ce résultat : panneaux photovoltaïques, nouvelle centrale de traitement de l’air, éclairages LED généralisés », indique le service communication de l’Urssaf LR.

Dans la foulée, tous les sites de l’Urssaf Languedoc-Roussillon (Béziers, Carcassonne, Nîmes, Perpignan) ont fait l’objet d’audits énergétiques. Ceux-ci ont permis de mettre en place une démarche globale sur l’ensemble des sites, notamment en généralisant l’éclairage LED, en améliorant le pilotage de la consommation d’énergie via des modules techniques de bâtiment (GTB), mais aussi au travers d’une communication régulière auprès du personnel pour le sensibiliser aux enjeux de développement durable.



Des espaces de travail adaptés aux contraintes sanitaires

Les contraintes sanitaires pour éviter la propagation de la pandémie de Covid-19 ont été prises en compte par l’architecte au Thémis, à la demande de l’Urssaf Languedoc-Roussillon, pour organiser les postes de travail des salariés et l’accueil du public.

Soutien à l’économie locale durant la crise sanitaire

« Malgré la crise sanitaire, le choix a été fait de ne pas interrompre le projet de rénovation. L’Urssaf Languedoc-Roussillon a ainsi pu soutenir les entreprises locales en cette période économique délicate. Les conditions sanitaires ont été définies en lien avec les acteurs du bâtiment et un référent Covid-19 a été désigné pour veiller au respect des bonnes pratiques. Afin d’être solidaire et pour ne pas pénaliser les entreprises, l’Urssaf Languedoc-Roussillon a pris en charge tous les surcoûts afférents aux mesures sanitaires permettant la poursuite du chantier », indique un communiqué de l’organisme.

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité