Une « Cité de l’économie » inspirée de The Camp à Montpellier en 2019

Par |

Carole Delga a annoncé, mercredi 6 décembre 2017, la création d'une cité de l'économie de demain dès 2019. La présidente de la Région Occitanie a également présenté la nouvelle offre de financement de l'entreprise régionale et confirmé la création de la nouvelle agence économique régionale, qui sera dirigée par Thomas Bascaules.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, présentait ce mercredi 6 décembre, le nouveau cadre d’intervention de la Région pour le développement économique et l’aide aux entreprises, aux côtés notamment de Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du développement économique, de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, de Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, et de Thomas Bascaules, directeur général de la nouvelle agence de développement économique et d’innovation. Les principales annonces…

La région Occitanie bénéficie d’une dynamique économique qui se traduit concrètement en termes d’emplois et de créations d’entreprises. Elle est ainsi la région la plus dynamique de France enregistrant en 2016 le meilleur taux de création d’emplois (+ 1,6%). En matière d’entreprenariat, l’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est aussi la 1ère région française pour son taux de création d’entreprises (52 500 entreprises nouvelles en 2016).

Depuis 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se mobilise pour que cette dynamique bénéficie aux entreprises locales et irrigue l’ensemble des territoires. La Région a ainsi déployé un plan d’envergure pour le BTP, doté de 800 M€, mis en place une nouvelle commande publique. Elle a augmenté de 20% en 2017 le budget consacré aux aides directes aux entreprises, atteignant sur l’exercice plus de 84 M€. Aujourd’hui, avec ce nouveau panel de dispositifs, la Région déploie un plan d’actions renforcé et mieux adapté à chaque étape du parcours d’entreprise. Ce nouveau cadre d’intervention se veut bâti « sur la simplicité, la proximité et l’efficacité ».

 

La présidente de région Carole Delga lors de la présentation de la nouvelle politique régionale en faveur des entreprises, ce 6 décembre 2017. © Région Occitanie

La nouvelle politique d’aide et de subvention aux entreprises

Celle-ci est simplifiée et restructurée autour de deux outils principaux :

  • Le Pass Occitanie, dédié aux projets d’innovation (jusqu’à 50.000 €) et aux entreprises de moins de 50 salariés. Sont éligibles les projets d’investissement à l’export, à la transition écologique et à la transition numérique. La validation ou non de la subvention sera donnée pour chaque demande sous un délai maximal de 80 jours.
  • Les Contrats Occitanie dédiés aux ETI (Entreprises de taille intermédiaire)  qui porteront des projets de développement dans le cadre de filières régionales structurées (seuil maximum de 30 % pour les dépenses matérielles).

 A noter : un nouveau dispositif d’aide aux start-up est créé. Il s’agit d’ « Occi-gène » , à destination des start-up en émergence. « Occi-gène » permettra d’obtenir jusqu’à 50.000 € en subvention ou 200.000 € en avance remboursable pour les nouvelles pousses en phase d’émergence ou d’amorçage. Les actions de recrutement, de communication et de promotion sont éligibles.

Pour les start-up matures en phase d’accélération de croissance, des subventions allant jusqu’à 1 million d’euros ou 2 millions d’euros en avance remboursable concernent les dépenses immatérielles.

Une cité de l’économie de demain à Montpellier

La présidente de Région a confirmé la création de deux cités dédiées à la nouvelle économie. La première à Toulouse, dénommée « Cité des start-up », qui sera aussi un incubateur. La seconde à Montpellier, qui sera lancée sous le nom « Cité de l’économie de demain ». Il s’agira d’un campus numérique à vocation internationale inspiré du modèle de The Camp, créé à Aix-en-Provence. Elle sera aussi un lieu de réflexion sur l’économie de demain et donnera corps à des échanges transdisciplinaires entre les secteurs de la recherche publique et privée. Les travaux débuteront en 2018 pour une livraison du bâtiment en 2019. L’emplacement n’est pas encore choisi.

La nouvelle agence économique régionale

La nouvelle agence économique régionale, dont le nom sera connu en janvier prochain, résulte de la fusion de plusieurs organes économiques existants. Il s’agit d’un regroupement de compétences pour une dynamisation de l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial d’Occitanie :

  • LR SET (dont le siège est à Montpellier),
  • l’agence économique Madeeli (Toulouse),
  • le réseau de pépinières d’entreprises Synersud (Montpellier)
  • Transferts (Montpellier)
  • Sud de France Développement (Montpellier-Pérols)
  • Invest Sud de France (Montpellier).

Son siège sera situé à Toulouse. Elle comptera 170 collaborateurs, pour un budget initial de 30 millions d’euros. Elle réunira les 6 satellites existants à compter du 1er janvier 2018. Thomas Bascaules (ex-Altran Sud-Ouest) en sera le directeur.

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.