Vente de Matooma : Frédéric Salles quitte la présidence de French Tech Méditerranée

Par |

C’est l’une des conséquences de la vente de Matooma (objets connectés par cartes SIM, Pérols) au Britannique Wireless Logic Group, révélée par nos confrères de La Tribune Montpellier le 25 juillet : Frédéric Salles, président et cofondateur de Matooma, annonce au HJE son retrait de la présidence de la French Tech Méditerranée. Difficile, en effet, de rester président d’un cluster assurant la promotion de la tech hexagonale, alors que l’on vient soi-même de revendre sa pépite à un concurrent étranger.

Article de Hubert Vialatte

« Lorsque j’ai pris la présidence de la French Tech Méditerranée, en début d’année, j’ai informé le bureau de la possibilité d’une vente de Matooma à un acteur étranger. Soit l’opération se concluait, et je démissionnais, soit elle n’aboutissait pas, et je restais président de la French Tech Méditerranée », confie-t-il au HJE. Un nouveau président sera élu « fin août ou début septembre ».

Les équipes de Matooma renforcées  à Pérols …/…

 

 

 

 

Abonnez-vous en ligne ICI

 

Nos articles  ENTREPRISES

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité