Vœux du Port de Sète : croissance mais vigilance 

Par |

Les nouvelles sont bonnes pour le port de Sète, mais tout va très vite dans le monde maritime, hyperconcurrentiel. C’est le résumé de la cérémonie de vœux qui s’est tenue le 16 janvier au terminal croisières. Le port de commerce de Sète affiche ainsi une 6e année de croissance consécutive, avec 4,3 millions de tonnes en 2019, à comparer à 3,4 millions en 2013.

Par Hubert VIALATTE



Le port de commerce de Sète annonce mettre le cap sur 5,5 millions de tonnes à l’horizon 2025. L’an dernier, la croissance a été portée par le vrac solide, les remorques avec l’arrivée de DFDS (trois escales par semaine, 80.000 remorques par an) et le bétail (120.000 têtes à l’export, soit le double de 2018). Mais des vents contraires se lèvent, avec la baisse du nombre de voitures importées (96.000, au lieu de 126.000 en 2018), après la perte du marché avec Hyundai, qui a rejoint Marseille. Des inquiétudes persistent pour le site de Saipol (agrocarburants), à la recherche d’un repreneur à Sète. Côté passagers, 250.000 personnes ont transité par le port de Sète en 2019, le trafic étant stable pour les croisiéristes (115.000) et en légère baisse pour les ferries (130.000, au lieu de 140.000).

Le départ de Pullmantur

Gros coup dur pour 2020 : l’annonce de la compagnie espagnole Pullmantur de ne pas renouveler sa présence à Sète, « ce qui va nous repositionner sur un trafic de 65.000 passagers », indique Olivier Carmès, directeur général du port. Ce dernier a été fait Chevalier dans l’ordre national du Mérite maritime par Jean-Claude Gayssot, président de l’EPR Port Sud de France. « J’ai une angoisse permanente : qu’on nous le pique pour assurer la direction d’un grand port maritime », a glissé avec humour l’ancien ministre des Transports.

Le chiffre d’affaires global (pêche, plaisance, commerce) du port s’élève à 21,5 millions d’euros (+ 50 % en dix ans). L’activité commerce pèse 80 % et enregistre, en 2019, une croissance de 7 %.

(HV)


N°3191 23 janvier

A lire en ligne (espace abonné)

 

 

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité