Christophe Demerson, président de l’UNPI « Les propriétaires veulent une stabilité fiscale et réglementaire »

Par |
Christophe Demerson, ici à l’assemblée générale de ses troupes nancéiennes début avril, est le nouveau président de l’UNPI depuis la fin de l’année dernière. Le successeur de Jean Perrin appelle à un retour de la confiance entre l’État et les propriétaires privés. © Emmanuel Varrier/Les Tablettes Lorraines.

Le permis de louer, la hausse de la taxe sur l’assurance emprunteur lors d’un prêt immobilier en passant par l’encadrement des loyers et une fiscalité jugée contraignante, le tout avec un sentiment de stigmatisation toujours croissant… Sale temps pour les propriétaires immobiliers ! Même si quelques éclaircies sont présentes, à l’image du récent dispositif Denormandie en matière d’accompagnement à la rénovation de logements, le constat établi par Christophe Demerson, le nouveau président de l’UNPI (Union nationale des propriétaires immobiliers), est loin d’être positif. Le successeur de Jean Perrin n’hésite pas à employer le terme de « climat anxiogène ». Pourtant, des solutions existent…

L’environnement législatif et réglementaire paraît loin d’être favorable aux propriétaires immobiliers, avec notamment l’extension du permis de louer à plusieurs villes ou encore la hausse de la taxation de l’assurance emprunteur lors d’un prêt immobilier. Pas facile d’être propriétaire aujourd’hui ? « Les propriétaires immobiliers sont sans cesse stigmatisés, et j’ai l’impression que cela ne cesse d’augmenter. La rengaine de la rente immobilière, des marchands de sommeil et des passoires thermiques est dangereuse et contre-productive. Tout cela donne une fausse et mauvaise image de ce que sont réellement les propriétaires immobiliers. » Comment vous considérez-vous ? « La propriété privée est un vecteur puissant de stabilité économique, sociale et sociétale. Nos investissements ne sont pas délocalisables et favorisent l’activité économique sur tous les territoires. Nous logeons aujourd’hui près de 15 millions de personnes. Le parc locatif privé est le premier bailleur social en France. La grande majorité des membres de l’UNPI sont des petits propriétaires, des gens qui se construisent un complément de retraite. L’investissement immobilier est le fruit d’efforts longuement consentis pour envisager une retraite plus confortable, des compléments de revenus ou tout simplement pour transmettre un patrimoine. » Christophe Demerson, président 4.0 Élu à la fin de l’année dernière pour trois ans, Christophe Demerson succède à Jean Perrin, qui aura passé quinze ans à la tête de l’Union. Président de la Chambre des propriétaires UNPI-Auvergne, ce jeune retraité enseignant chargé de cours, détaché auprès du ministère de la Justice, était déjà membre du bureau. Il est le gérant et le directeur de la publication de la revue 25 millions de propriétaires. En plus de la défense de la propriété privée, face aux enjeux juridiques et fiscaux, la question de la place des outils numériques pour les propriétaires sera un axe central de sa mandature. Une chose qui devient de plus en plus difficile ? « D’une façon...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité