Immobilier commercial : Frey investit 35M€ dans la filière bois et vise la neutralité carbone en 2030

Par |
Ex projet du Shopping Promenade® du groupe Frey à Montpellier

Le groupe vient de créer son propre groupement forestier, FoREY®, et est devenu, le 4 juin, propriétaire et exploitant d’une première forêt de 104 hectares située en Côte d’Or, à Messigny et Vantoux. D’autres acquisitions sont prévues dans les prochains mois. Parallèlement, le groupe devient la première foncière française à quantifier l’impact financier de son empreinte carbone sur sa rentabilité et à publier cet indicateur extra-financier audité.

Aménageur, développeur, investisseur et gestionnaire, Frey est une foncière spécialisée dans les grandes opérations de renouvellement urbain ainsi que dans le développement et l’exploitation de centres commerciaux de plein-air. Ses Shopping Promenade®, lieux commerciaux à ciel ouvert, proposent une offre complète mêlant shopping et loisirs, pour créer une « expérience augmentée » pour toute la famille.

Le groupe, ex-promoteur du Shopping Promenade® d’Ode à la Mer de Montpellier – dont le projet a été abandonné entre les deux tours des élections municipales par le maire actuel, Philippe Saurel – prévoit dans sa stratégie RSE de contribuer à dynamiser la filière bois française via l’acquisition et l’exploitation en France de forêts. Ces forêts seront durablement gérées et doivent permettre la sobriété carbone de son modèle économique, depuis la construction jusqu’à l’exploitation de ses actifs. Frey annonce être la première foncière française à publier son RNPG carbone pour quantifier l’impact financier de son empreinte carbone sur sa rentabilité. À terme, cette stratégie innovante de contribution au climat doit permettre à Frey d’atteindre la neutralité en émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

35 M€ investis dans les forêts

Pour accompagner sa stratégie de sobriété carbone et stimuler son modèle constructif, le groupe a décidé d’acquérir et d’exploiter des forêts françaises durablement gérées. Le principe d’une enveloppe de 35 M€ a été validé par le conseil d’administration du groupe pour accompagner cette stratégie jusqu’à l’horizon 2030. Le groupe a ainsi créé son propre groupement forestier, FoREY®, et est devenu le 4 juin dernier propriétaire et exploitant d’une première forêt de 104 hectares située en Côte d’Or à Messigny et Vantoux. D’autres acquisitions sont prévues dans les prochains mois. À terme, Frey souhaite maîtriser son approvisionnement en bois de construction pour alimenter son pipeline de projets, et contribuer à dynamiser la filière bois française en lui fournissant une matière première certifiée de qualité.

Des métiers à décarboner

Après avoir déterminé son empreinte carbone pour l’année 2019 (275.887 T eq/CO2 – bilan carbone réalisé par EcoAct), le groupe a décidé d’agir sur tous ses métiers. En tant que développeur de nouveaux projets, le modèle constructif intégrera une majorité de matériaux biosourcés – dont le bois de construction – et des solutions pour l’optimisation des volumes à construire ; en tant que bailleur, en optimisant les bonnes pratiques de ses locataires, notamment concernant les consommations énergétiques (grâce par exemple à la mise en place de baux verts imposant l’utilisation unique des éclairages LED et le recours à l’achat d’énergie d’origine renouvelable) ; en tant que foncière, en entamant une réflexion sur la rénovation de ses actifs, question centrale pour lutter contre le réchauffement climatique, ainsi qu’en s’attaquant à la principale source d’émission de CO2 impactant son bilan carbone. Et notamment celle provenant des déplacements en voiture des clients de ses sites (en accélérant notamment l’équipement de ses parkings en bornes de recharge rapide pour accompagner la mutation du parc automobile vers l’hybride et l’électrique).

Un indicateur RSE annuel

Le groupe indique être la première foncière française à quantifier l’impact financier de son empreinte carbone sur sa rentabilité et à publier cet indicateur extra-financier audité. Le RNPG carbone 2019 du groupe est de 42,8 M€ (soit un RNPG 2019 de 49,7 M€ réduit d’une charge carbone de 6,9 M€). Cette charge carbone deviendra pour le groupe un indicateur RSE annuel de référence pour mesurer concrètement les résultats obtenus. Frey annonce son objectif prioritaire : réduire cette charge à zéro euro et atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2030. Pour piloter cette initiative, le groupe a constitué un comité stratégique, composé de membres de son conseil d’administration *.

*Il s’agit de Nathalie ROBIN (BNP PARIBAS CARDIF), François LEMARCHAND (fondateur de Nature & Découvertes) et Antoine FREY – ainsi que de représentants de la filière bois française – Michel VEILLON (directeur général d’Ossabois) et Ghislain de LA SELLE (expert forestier).

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité