Les Notaires de l’Hérault au salon de l’Immobilier de Montpellier ce week-end

Par |

Le notariat sera présent au Salon de l’immobilier de Montpellier ce week-end pour répondre aux questions des visiteurs futurs acquéreurs ou non. Pour Frédéric Duforets, président de la Chambre des notaires de l’Hérault, les nouvelles technologies permettent d’améliorer sensiblement le suivi des dossiers liés à une transaction. Interview…

Le président de la Chambre des notaires de l’Hérault revient sur les différentes améliorations technologiques mises en place par la profession pour apporter une information en temps réel et une plus grande fluidité à l’acte d’acquisition et de vente d’un bien.

L’Interview

HJE : Votre profession est au premier plan de l’acquisition l’immobilière. Quel est l’impact des nouvelles technologies sur votre travail ?

Me Frédéric Duforets : « Les technologies prennent de plus en plus de place dans la relation de service que nous entretenons avec nos clients. Sur le plan des modes de fonctionnement, nous avons la possibilité de nous doter de deux types de data rooms. Le notaire garde le choix du logiciel qu’il utilise et de le mettre en oeuvre ou non. A l’origine assez simples de fonctionnement, ces systèmes ont évolué vers des espaces partagés. Le notaire peut ainsi associer le client de l’avancée de son dossier. Il est ainsi informé en toute transparence, tout au long de son acte d’acquisition ou de vente. Je précise que ces espaces partagés ne contiennent aucune donnée sensible ou personnelle… Il s’agit par exemple de la notification du droit de préemption d’une mairie ou de documents techniques relatifs au bien. Le deuxième type d’outil partagé entre le client et le notaire est constitué d’une forme de questionnaire en ligne à remplir par l’acquéreur ou le vendeur. Il est dans ce cas autorisé à compléter la base de données. C’est presque ludique, et nous voyons avec plaisir certains clients mettre un point d’honneur à répondre à 100 % des demandes. C’est une vraie interactivité créée avec le client. »

HJE : La signature dématérialisée est aussi entrée dans les moeurs notariales…

F.D. : « Oui, nous maîtrisons désormais parfaitement cet outil précieux, qui fait gagner du temps à l’ensemble des intervenants de l’acte d’achat ou de vente et pour d’autres formes de prestations rendues par le notariat. Cet outil est aussi un gage de sécurité pour les signataires. La signature dématérialisée par tablette est aujourd’hui un plus indéniable, avec une nouveauté intéressante : la visioconférence …/…

Article réservé à nos Abonnés

Téléchargez gratuitement notre numéro spécial salon de l’Immobilier

...

Article réservé aux abonnés

Édition papier et numérique pour 48 € par an

Commentaires

Vous devez être abonné pour commenter.

Abonnement newsletter

L’actualité juridique et économique de l’Hérault toutes les semaines dans votre boite mail.

En renseignant votre adresse email, vous accepter de recevoir nos derniers articles par email et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité